Publication : vendredi 1 mars 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2013/03/01

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : L'importance de la famille en Islam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

 

Parmi les choses visibles aux yeux de tous ceux qui ont un minimum de connaissance sur l'islam, le fait que l'islam a accordé une grande importance à la famille dans sa construction, sa continuité, les relations au sein de la famille, avec les proches et même les relations entre les individus.

 

A titre d'exemple, le Coran stipule que lorsque la femme ressent que son époux est sur le point de l’abandonner, il lui est recommandé de chercher à se réconcilier. Allah a dit : « Et si la femme craint de son mari abandon ou indifférence, alors ce n'est pas un péché pour les deux s'ils se réconcilient par un compromis quelconque, et la réconciliation est meilleure ». Cette situation a été citée dans le Coran et traitée religieusement malgré sa simplicité. Cela montre donc l'importance que l'islam a accordée à la famille.

Cela parce que, tant que cette brique, qu'est la famille, restera ferme, la société fera de même, par contre, si la famille est en danger c'est la société qui l'est également.

 

Celui qui observera avec un œil aguerri la situation des sociétés européennes et occidentales, en général, il comprendra facilement que la priorité des efforts à accomplir doit être pour la préservation de la famille musulmane, ainsi que la protection de ses principes à travers les générations futures. Cela fait maintenant un peu plus d'un siècle que la famille en occident a été dégradée, et ses principes négligés et remis en cause. Cela s'est produit après les différentes révolutions industrielles, et pendant la modernisation de la société. Ces révolutions ont contribué à ce que la femme abandonne la place essentielle qu'elle occupait dans sa demeure et au sein de sa famille.

 

Ce bond industriel a créé un énorme manque de main d'œuvre, on fit donc appel à la femme pour qu'elle rejoigne l'homme, et on sut la convaincre qu'elle pouvait apporter beaucoup en dehors de son foyer et de sa famille. Les salaires proposés aux femmes étaient beaucoup plus bas que ceux donnés aux hommes. Les hommes craignant la perte de leur emploi, étaient obligés d'accepter les baisses de salaires, car les femmes en général acceptent des salaires plus bas que ceux des hommes pour le même travail, et cela est toujours vérifiable dans certaines branches aujourd’hui.

Le véritable objectif, lorsqu'on fit sortir la femme de chez elle, c'était de créer un moyen de pression sur les hommes et sur leurs conditions de travail. Cependant les résultats furent l'inverse de ceux escomptés, et cela contribua à la dégradation des valeurs de la famille. Cela a conduit et plus particulièrement en occident, au retard du mariage des femmes et à la baisse de la natalité, et nous le voyons aujourd'hui puisque les statistiques montrent qu'il y a plus de personnes âgées que d'enfants et les experts appellent cette période le papy-boom.

 

La famille traditionnelle n'existe pratiquement plus. Cette famille dans laquelle le père va travailler pour subvenir aux besoins de la famille, et la mère reste dans son foyer pour s'en occuper ainsi que de ses enfants. Les statistiques montrent que 10% des familles seulement sont des familles traditionnelles. A travers toutes ces études, nous comprenons que la famille s'est dégradée dans deux domaines : le premier c'est sa composition, et le deuxième les membres de cette famille et leur rôle respectif.

 

Concernant la composition de la famille, elle a toujours été connue pour être définie comme étant un couple d'époux (le père et la mère) et leurs enfants. Aujourd'hui, les familles ne sont plus forcément définies par cela. Aujourd'hui, on s’aperçoit que davantage de couples se fondent sur la base du partenariat. Deux partenaires qui décident de vivre ensemble que ce soit dans le cadre du mariage, ou deux personnes du même sexe ou même de sexes opposés sans la formule du mariage. Aujourd'hui, on parle aussi de famille monoparentale. Une famille qui n'a qu'un des deux parents. Ces familles monoparentales sont dans la plupart des cas le résultat d'une relation sexuelle hors mariage, et l'un des deux partenaires refuse d'assumer sa responsabilité, ou bien encore elles sont dues aux divorces.

 

Concernant les membres de la famille, la dégradation touche en fait le rôle que doit jouer chaque membre de la famille. A cause de cela, l'objectif éducatif n'est plus rempli dans la famille, et il y a plusieurs facteurs qui ont amené à cette faillite de la famille. Le fait que l'état se mêle de l'éducation des enfants. Cette éducation et cet apprentissage délivré par l'état ne se fera malheureusement qu'en fonction de ce qu'elle juge en adéquation avec sa politique et son idéologie, et pas pour le bien être de l'enfant. Cette éducation est délivrée à l'enfant quand bien même elle va à l'encontre et elle contredit les principes et les valeurs morales des parents. C'est donc ce qui supprime aux parents leur crédibilité et leur autorité. Et ils sont privés de leur rôle principal envers leurs enfants. Les exemples sont nombreux. Mais on peut se contenter ici de citer l'éducation sexuelle qui est délivrée dans les écoles et en même temps, on prive, voire on interdit aux parents de se mêler de la sexualité de leurs enfants.

 

- La négligence des parents concernant l'éducation qu'ils doivent à leurs enfants.

La plupart des parents aujourd'hui sont distraits par des occupations qui ne leur permettent pas de s'occuper de leurs enfants. Ils sortent le matin tôt, pour ne revenir que le soir tard. En sortant le matin, leurs enfants dorment et en revenant le soir, ils trouvent leurs enfants en plein sommeil.

Quant aux mères qui sont les plus concernées aujourd'hui par la monoparentalité, elles passent le plus clair de leur temps, à assurer matériellement une vie convenable à ses enfants. La mère en particulier, celle qui élève ses enfants doit non seulement subvenir aux besoins de ses enfants, mais en plus payer quelqu'un qui pendant ce temps élèvera ses enfants. Alors qu'il fut un temps, dans ces rares cas, c'était la grand-mère ou la tante qui s'occupait des enfants.

 

Ce qui est contradictoire ici, c'est que la femme qui sort de chez elle pour aller travailler sera considérée comme salariée, mais si elle reste chez elle pour s'occuper de ses enfants et les élever, elle sera considérée comme une personne sans activité, et dans le même temps la femme qui est payée pour s'occuper des enfants des autres et les élever est considérée comme active et salariée. Ce genre de fausses compréhensions poussent en réalité la femme à quitter son foyer et son rôle principal.


La famille en Islam est essentielle pour qu'une société reste saine. En Islam, la famille est composée d'un couple de deux personnes, un homme et une femme, qui se sont unis selon les règles du mariage, et que ce mariage soit enregistré et officiel dans les registres d'état civil. L'islam refuse l'abstinence, tout comme il interdit la pratique sexuelle en dehors du mariage.

Allah dit "Parmi ses signes, Il a créé pour vous des épouses de vous-même, et il a régi vos relations avec l'amour et la clémence, il y a en cela des signes pour des gens qui réfléchissent". Le mariage est une des traditions des messagers et prophètes de Dieu. Allah a dit "Nous avons envoyé des prophètes et messagers avant toi à qui nous avons donné des épouses et enfants". Le prophète (sw) a dit "moi, je me marie, celui qui refuse ma sounna ne fait pas partie des miens". Dans un autre hadith, le prophète (sw) a dit "O vous les jeunes, celui qui en a la capacité qu'il se marie, car c'est bien mieux pour préserver sa chasteté, quant à celui qui n'en a pas la capacité, qu'il jeune cela le protégera".

 

Jusqu'à ce que les jeunes aient la capacité de se marier, on doit recommander aux jeunes de la patience et d'être chaste. Etre chaste se traduit par baisser son regard (devant tout ce qui peut éveiller l'instinct sexuel), de ne pas penser à tout ce qui le poussera à commettre l'interdit, par la patience, le jeûne, la lecture du coran, lire des livres, occuper son temps libre avec des activités utiles et choisir un bon environnement et de bonnes fréquentations.

 

 

 

 

2ème Partie

 

En Islam l'organisation de la famille est le seul berceau qui permettra à la société d'être saine et d'être composée de relations saines. Cette organisation engendre énormément de conséquences positives, en voici certaines :



Les bénéfices humains:

 

-L'engagement et la promesse du mariage qui exigent que chacun des deux époux répondent de ses actes, et de ce dont il est responsable vis à vis de sa famille devant Dieu. Ceci permet de créer un climat d'entente, de confiance et de sérénité entre les membres de la famille. C'est pour cela qu'aujourd'hui, ils ne veulent plus de contrat de mariage afin que l'individu soit libre, sans contrat qu'il l'attache et qui lui donne des droits et des devoirs.

 

-Cet engagement assure les droits et devoirs mutuels du couple. Une famille organisée selon ces règles donnera et éduquera un enfant puis un adolescent puis un homme qui sera un individu équilibré, serein, posé, bon et responsable.

 

-La famille est la seule qui peut répondre au besoin que chaque individu a concernant la connaissance de ses ancêtres et de ses origines.

 

Les bénéfices sociaux :

 

-L'entraide entre les différents peuples et ethnies. Le coran dit "O gens! Nous vous avons créé d'un homme et d'une femme et nous avons fait de vous des peuples et des tribus différentes afin que vous vous entreconnaissiez, le plus noble d'entre vous auprès d'Allah est le plus pieux, Allah est certes Omniscient et Grand-connaisseur".

 

-Assurer l'espèce humaine, le prophète (sw) a dit "mariez-vous et reproduisez-vous, car je me vanterai auprès des autres nations le jour du jugement dernier".

 

-La mise en place des bonnes relations entre les individus qui seront régies par la clémence et la fraternité.

 

-La famille contribue également à la diminution voire l'élimination de l'individualisme.

 

Les bénéfices du point de vue de la santé :

 

-L'aboutissement à la sérénité et la tranquillité morale et psychologique d'une part et d'autre part, la suppression de l'angoisse et l'anxiété qui ne sont que le fruit de l'isolement. Il y a quelques jours, une étude publiée aux Etats-Unis sur le bonheur dans les familles concluait que les familles les plus heureuses étaient celles qui sont constituées d'un père et d'une mère, et dans laquelle l'épouse obéit à son époux.

 

-La prévention face aux maladies, car dans une famille les membres s'entraident et font attention les uns aux autres et cela permet de prévenir contre les maladies.

 

-La solidarité et l'entraide entre les membres de la même famille permettront une vie matérielle convenable, car le riche aidera le pauvre, le fort le plus faible etc...




Chers musulmans, l'organisation de la famille est considérée à raison par l'Islam, comme la clé qui nous ouvre les portes d'un nombre considérable de bienfaits.



  1. Les bénéfices que nous avons déjà cités (humains, médicaux et sociaux).

 

2) Elle ouvre la porte à une vie en société saine et honnête basée sur le licite et qui aboutit finalement à une vie sociale et morale équilibrée.

 

3) La grossesse et la natalité qui donnent et développent les sentiments d'identité en tant que parents. Ce qui renforce aussi le sentiment d'appartenance à une seule et même famille, et cela ne peut que créer un environnement et un sentiment de bienêtre chez les individus. Cela assure entre autres, la continuité de l'espèce humaine et garantit la préservation des générations à venir.

 

4) L'allaitement et l'éducation de l'enfant selon la marche à suivre de l'Islam renforce les rapports qui ne seront régis que selon la clémence, la bonté et la solidarité et les principes et préceptes islamiques.

 

5) La famille permet à l'individu d'avoir une personnalité équilibrée, puisqu'il puise son identité et son appartenance au sein même de sa famille. Combien de personnes aimeraient tant connaitre leurs parents et quand ils ne le peuvent pas, ils vivent quotidiennement avec un besoin auquel ils ne peuvent répondre.

 
Affichages : 1434

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11