Publication : vendredi 21 septembre 2012

Mosquee Halluin

Sermon du : 2012/09/21

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les optimistes et les pessimistes

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


1ère Partie

 

 

 

Ô musulmans! Nous revenons sur le sujet concernant l'optimisme et l'espoir et leurs contraires qui sont le pessimisme et le désespoir.


La majorité des musulmans sont, pour résumer foncièrement, de deux parties.

Ø LES PESSIMISTES :

Une partie qui penche vers la déception et le sentiment d'échec et voit la situation avec pessimisme que ce soit dans le présent ou pour l'avenir. Cette partie a des références et des sources qu'elle utilise pour démontrer ses dires. Ils sont des gens qui regardent leur situation et celle des autres avec une vue sombre. Ils se basent pour cela sur une parole du prophète Muhammad (عليه الصلاة و السلام) qui dit "chaque année ne viendra sans que celle qui précède était mieux que celle d'après jusqu'à ce que vous rencontriez votre Seigneur" donc ils en comprennent que tout ce qui arrive ne peut qu'être mauvais. Ils s'appuient aussi sur les hadiths qui parlent des troubles en général et qui indiquent que les troubles débuteront dès la mort du prophète Muhammad (عليه الصلاة و السلام). Ils utilisent également le verset "La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains". Ce genre d'individus ne voit rien de bon qui pourrait arriver pour les musulmans.  Pour eux tout ne fera qu'empirer.


Ces gens se basent surtout sur les points négatifs et ils amenuisent toujours les points positifs ou n'en voient pas. A chaque fois qu'un espoir fait apparition pour les musulmans, il ne fera que critiquer et blâmer. On les entendra dire "ce groupe a une mauvaise marche à suivre", "cet imam se trompe dans ses avis juridiques", "ce prédicateur a une mauvaise méthode", "ce chef est mauvais" etc... Ce genre d'individus prendra comme base le hadith du messager d'Allah (
عليه الصلاة و السلام)  où il (عليه الصلاة و السلام)  dit "celui qui pratique un acte pour lequel notre affaire n'est pas maître sera rejeté". Ils concluent donc à partir de là "ces gens sont des innovateurs et il n'y a aucun bien en eux". Ils se basent également sur des récits qui montrent que cette communauté ne se corrigera qu'en pratiquant et en restant attaché à la méthodologie des pieux prédécesseurs.


Par ailleurs ce genre de personnes cherche l'idéalisme, il veut l'idéal et la perfection dans tout. Pour eux s'il n'y a pas l'idéal nul besoin de s'en remettre à quelque chose qui ne sera certes pas idéal mais qui nous permettra de s'y rapprocher. Pour eux c’est l'idéal ou rien. Parmi les caractéristiques de ce groupe c'est qu'il préfère s'isoler plutôt que de travailler en groupe. Cela parce qu'il doute et suspecte tous les autres dans leur méthode ou leur marche à suivre. Il remet en cause tout ce qu'il voit. Pour lui quelque chose dans lequel il y a à la fois du bien et du mauvais ça n'existe pas, pour lui soit c'est bon soit c'est mauvais.
Il prend comme référence la parole du prophète Muhammad (
عليه الصلاة و السلام)  "ma communauté se divisera en 73 groupes toutes sont en enfer sauf une" et il décrète que lui fait partie de ce groupe sauvé. Il prend également comme référence la parole du prophète (عليه الصلاة و السلام) "met toi à l'écart de tous les groupes même si pour se faire il faut que tu mordes le tronc d'un arbre jusqu'à ce que la mort vienne à toi et que tu es toujours dans cette situation".


Ce genre de pessimisme peut même amener la personne jusqu'au fait de rendre mécréant et n'adresser la parole à personne et peut-être même jusqu'à tuer et faire couler le sang puisqu'en réalité tout cela n'est que le résultat du pessimisme et le sentiment d'échec qui atteint les individus.

Ø LES OPTIMISTES :

Parlons à présent de la deuxième partie, de leur argumentation et de leurs preuves. A l'inverse ce groupe ne voit dans l'avenir des musulmans que le bien, l'optimisme et l'espoir. Il considère que la majorité des musulmans sont bons et que le lendemain qui viendra remplacer notre mauvaise situation est très proche. Il s'appuie sur la parole du prophète Muhammad (عليه الصلاة و السلام)  "ma communauté est comme la pluie on ne distingue pas si c'est son début ou sa fin qui est meilleure". Les commentateurs expliquent que cela veut dire que la communauté est décrite avec le positif que ce soit les premiers ou les derniers dans cette nation. Il y a aussi le hadith qui dit "vous avez devant vous les jours de la patience, celui qui s'attachera à sa religion est comme celui qui empoigne des braises brulantes. Celui qui sera dans cette situation aura la récompense de cinquante" les compagnons demandèrent "cinquante parmi nous ou parmi eux" il (عليه الصلاة و السلام)  dit "plutôt parmi vous". Cette parole est claire dans les bienfaits qu'auront les derniers. Il y a aussi la parole du prophète (عليه الصلاة و السلام) "j'aimerais tant voir mes frères" les compagnons demandèrent "ne sommes-nous pas tes frères?" il (عليه الصلاة و السلام)  dit "non vous êtes plutôt mes compagnons, mes frères sont des gens qui viendront après".


Cette partie se base aussi sur les nombreux signes annonciateurs de bonnes nouvelles comme le fait que l'Islam se répand et que les gens s'y attachent de plus en plus en particuliers chez les jeunes hommes et les jeunes femmes. Le voile islamique augmente et la plupart de celles qui le portent sont les jeunes. Les mouvements et partis islamiques sont ceux qui remportent la plupart des élections. La résistance et la défense de l'Islam est maintenue et préservée dans bien des endroits.

Parmi les caractéristiques de ces gens c'est qu'ils voient toujours le bon côté dans chaque chose, dans tous les évènements et tous les individus. Ce groupe n'attend pas l'idéal ou l'utopie, il regarde le positif et ne s'intéresse pas au négatif, en particulier à notre époque à propos de laquelle le prophète Muhammad (عليه الصلاة و السلام)  a dit "vous êtes à une époque où si vous délaissez un dixième de ce qui vous a été ordonné vous êtes perdu, puis viendra un temps où si les gens font un dixième de ce qui leur a été ordonné il seront sauvés".

Pour les optimistes, les savants continuent toujours leurs efforts pour éveiller les esprits des gens. Et pour eux, les pays qui ne gouvernent pas selon les lois islamiques ont malgré tout de grands domaines où le bien est possible. Selon eux les prédicateurs jouent tous un grand rôle chacun avec sa méthode et chacun en touchant un public différent. Même le musulman qui est éloigné d'Allah a un minimum de bien dans son cœur, il a juste besoin de quelqu'un qui le réveillera.

Il y avait un homme qui buvait du vin à plusieurs reprises au temps du prophète (عليه الصلاة و السلام)  et qu'on avait amené une énième fois pour qu'il reçoive sa sentence (des coups de fouet). Dans l'assemblée un homme dit "qu'Allah le maudisse! Combien de fois on l'amène celui-là?!". Le prophète (عليه الصلاة و السلام)  dit "ne le maudit pas car il aime Allah et son messager".


Cette partie se base aussi sur le hadith "le croyant fort est mieux que le croyant faible et en chacun d'eux il y a du bien". Leur argumentation est aussi de dire que les compagnons eux-mêmes n'étaient pas parfaits et meilleurs en tout, et pourtant le prophète (
عليه الصلاة و السلام)  a accepté leur islam et il a corrigé ce qu'il (عليه الصلاة و السلام)  pouvait dans leur état.


Parmi les caractéristiques de cette partie il y a le fait qu'ils travaillent avec les musulmans dans tout ce qu'il y a un intérêt pour l'Islam et les musulmans. Comme la règle le mentionne "
ce qui ne peut être atteint complètement ne dois pas être délaissé complètement". Ils ne sortent jamais du travail en groupe parce qu'ils considèrent, même s'ils ont des désaccords, que chacun remplit un rôle que d'autres ne peuvent pas forcément remplir. "Le croyant est pour le croyant comme une un édifice bien bâtit, chaque partie supporte l'autre". Pour cela ils se basent sur le verset qui dit "et entraidez-vous dans la piété et la bienfaisance" ou encore sur le hadith "le diable est avec la personne seule et il est plus éloigné de deux personnes, que celui donc qui désire le paradis qu'il reste attaché au groupe". Ou encore dans un autre hadith "attachez-vous au groupe et méfiez-vous de la séparation car le loup ne dévore que les moutons isolés".

PESSIMISTE OU OPTIMISTE ?


Si nous voulons comparer entre les deux tendances, les pessimistes et les optimistes, nous nous apercevront que les optimistes sont les plus proches du Coran et de la sunnah. En effet si tu médites les hadiths du prophète (
عليه الصلاة و السلام)  tu trouveras un grand nombre qui parle des bonnes nouvelles et des bonnes annonces pour la fin des temps. Les textes promettent le triomphe de l'Islam et la propagation des musulmans. Le prophète (عليه الصلاة و السلام)  cherchait toujours à remplir le cœur de ses compagnons d'optimisme et d'espoir même pendant les périodes les plus difficiles.


On rapporte dans l'authentique de Bukhari que le compagnon Adiy Ibn Abu Hatim est venu se convertir et, alors qu'il était en compagnie du prophète (
عليه الصلاة و السلام) , un homme est venu se plaindre de la pauvreté. Puis un autre est venu se plaindre des brigands sur le chemin pendant les voyages. Cela aurait pu faire peur à cet homme qui est venu se convertir. Le prophète (عليه الصلاة و السلام)  dit "ô Adiy! Si tu as longue vie tu verras la femme venir de Hirah (Irak) jusqu'à la mosquée sacrée pour faire le tawaf, elle ne craindra personne si ce n'est Allah". Adiy pensa en lui-même "et qu'en sera-t-il alors des brigands de la région de Tayyi?". Et le prophète (عليه الصلاة و السلام)  dit "et si tu vis encore longtemps tu verras que les trésors de Kisra seront libérés". Adiy étonné demanda "Kisra fils de Hurmuz (l'empereur perse)?". Il (عليه الصلاة و السلام)  répondit "oui Kisra Ibn Hurmuz". Le prophète (عليه الصلاة و السلام)  poursuivit "et si tu vis longtemps tu verras l'homme sortir une poignée d'or ou d'argent cherchant à qui la donner mais ne trouvera pas (parce qu'il n'y aura personne dans le besoin)". Le prophète (عليه الصلاة و السلام)  a également dit "vraiment Constantinople sera libérée (Istanbul aujourd’hui) et quel noble chef sera son chef (qui la libérera) et quelle noble armée sera son armée". En effet Constantinople fut libéré par le calife Ottoman Muhammad el fatih.


Le prophète (
عليه الصلاة و السلام)  aimait l'espoir et annoncer les bonnes nouvelles et il (عليه الصلاة و السلام)  n'aimait pas le désespoir. Le prophète (عليه الصلاة و السلام) , selon Buraydah, ne présageait en mal de rien. Selon Ibn Abbas le messager d'Allah (عليه الصلاة و السلام)  était optimiste et il ne présageait en mal de rien et il aimait les noms ayant une bonne signification.


Concernant ce qui a été mentionné par les partisans du pessimisme comme la propagation du désordre, il faut savoir que le désordre, le trouble et la corruption ont des degrés. Le désordre n'est pas le même et change en fonction des époques et des endroits. La communauté islamique a connu des périodes de graves troubles et désordres. Pendant le douzième siècle du calendrier grégorien c'est-à-dire le sixième siècle de l'hégire, on disait :

- "Reste-t-il quelque chose de l'Islam?".

Après que les musulmans furent envahis de toutes parts, les croisades successives d'un côté et les tartares de l'autre. La chute de Bagdad qui fut la capitale du califat, l'exécution du calife Al-Musta3ssim Billah. On estima le nombre de tués à Bagdad et dans ses environs à deux millions. Pourtant le siècle d'après, le treizième siècle on disait :

- "Y a-t-il quelque chose qui pourrai faire face à l'Islam"

Tellement l'Islam et les musulmans s'étaient réveillés après tant de défaites. Ils libérèrent leurs contrées, ainsi que la ville d'Al-Quds (Jérusalem) avec le commandement de Salah Eddine Al Ayoubi. A une époque bien plus récente, la majeure partie du monde musulman était occupée et colonisée, leurs ressources ont été pillées et pourtant les musulmans ont su faire face et se libérer de la colonisation. Ceci fut la première libération car ce n'était qu'une décolonisation en partie et une libération imparfaite. Et aujourd'hui les signes de la véritable libération se font sentir avec ce qu'on appelle le printemps arabe. Les libérations qu'elles soient anciennes ou contemporaines ne se font qu'avec des réformateurs qui font revenir la communauté à sa raison et à sa droiture.

 

 

2ème Partie


 

 

Ô musulmans! Dans la façon de voir les événements il y a, comme nous l'avons dit, les optimistes et les pessimistes. Mais il y a de la même manière deux partie dans la relation qu'on a avec Allah, il y a ceux qui sont plein d'espoir concernant leur Seigneur et d'autres qui sont dans un sentiment d'échec.


Il y a des gens qui sont  désespérés et pessimistes, lorsqu'il commet un péché il n'espère pas le pardon et la miséricorde divine. S'il est atteint d'une maladie il n'espère plus la guérison. S'il est atteint par la pauvreté il n'espère plus la richesse ou la suffisance. S'il est en déficit dans un commerce il n'espère plus le gain ou le profit. S'il échoue dans ses études il n'espère plus la réussite ou l'obtention d'une mention. S'il rate son mariage il n'espère plus fonder une famille. S'il doit faire face à une dureté de la vie il désespère de trouver une issue ou d'en être soulagé et ainsi de suite.


Ce point n'est pas comme le précédent. Ceux qui sont pessimistes ici ne sont pas tels ceux qui le sont pour le point précédent. Ceux qui précédent malgré tout avaient des preuves sur lesquelles ils se basaient pour nourrir leur pessimisme par contre ici ceux qui désespèrent n'ont aucune source, aucune référence. Ceci n'est que supposition et mauvaise opinion à propos d'Allah. Pour cette raison cet extrémisme est considéré comme une perversité et un égarement.


Le désespoir fait d'ailleurs partie des plus graves péchés. Allah a dit "ne désespèrent de la miséricorde d'Allah que les mécréants". Dans un autre verset "et qui d'autres que les égarés désespèrent de la miséricorde de son Seigneur". Allah montre à travers ces deux versets que le véritable croyant ne désespère pas, au contraire il est toujours dans l'espoir. Il espère la miséricorde d'Allah et son pardon tout en s'attachant à travers ses actes à rechercher son agrément et tout en espérant son pardon. Le véritable croyant attache son espoir à la miséricorde et au pardon d'Allah. Allah dit "dis ô vous mes serviteurs qui vous êtes faits du tort à vous-même, ne désespérez pas de la clémence d'Allah car Allah pardonne tous les péchés, il est Le Pardonneur Le Clément".


Dans un hadith qodssi le prophète (
عليه الصلاة و السلام)  dit qu'Allah dit "ô fils d'Adam tant que tu espères en Moi et que tu me demandes pardon je te pardonne sans prêter attention. Ô fils d'Adam! Si tes péchés atteignaient le ciel mais que tu me demandes pardon Je te pardonnerai. Ô fils d'Adam! Si tu venais à Moi avec la taille de la Terre de péchés mais que tu Me rencontres sans rien M'associer Je viendrais à toi avec la taille de la terre de pardon".


Tout ceci ouvre les portes de l'espoir face au musulman et l'éloigne du désespoir et du sentiment d'échec et de désespoir. Ainsi, s'il commet un péché, il garde espoir et attend le pardon d'Allah. S'il est malade il espère la guérison. S'il échoue dans la scolarité, il réessaye et espère réussir. S'il rate un commerce ou un négoce, il continue et espère le profit. S'il échoue dans un mariage, il réessaye de fonder une famille.
L'espoir est toujours face à lui. Il regarde son avenir d'un regard optimiste envers Allah. Il se fait une bonne opinion d'Allah dans tout. La bonne opinion en Allah doit être dans toutes situations, on espère d'Allah Sa miséricorde, Son pardon, Son secours, la facilité, l'agrément, la suffisance. Tout cela est mieux que le désespoir et le pessimisme.


Dans le hadith qodssi "Je suis l'opinion que se fait Mon serviteur de Moi". S'il pense d'Allah du bien il n'aura que le bien et s'il pense autre chose il aura autre chose.

 

 

 

Affichages : 1752

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11