Publication : vendredi 25 mai 2012

Mosquee Halluin

Sermon du : 2012/05/25

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Obligation et Droit du Travailleur

 

 


Ecouter le sermon :

Télécharger le sermon (*) :

 

(*) :  Clic-droit, « Enregistrer la cible sous… »

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie


Allah a dit "Et dis : Œuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que Son Messager et les croyants, et vous serez ramenés vers Celui qui connaît bien l'invisible et le visible. Alors Il vous informera de ce que vous faisiez".

Il n'y a pas de mal à ce que nous revenions au sujet du travail et de l'action mais cette fois pour s'attacher plus particulièrement au perfectionnement dans le travail et l'action, aux règles du travail et les droits du travailleur. Nous disons avec la bénédiction d'Allah: les règles de l'Islam, le chemin des Prophètes, la marche à suivre des pieux parmi les croyants est bâtit sur l'obligation du travail et le gain de richesses à partir du licite. A partir des richesses l'individu se nourrit et se vêtit, il éduque ses enfants, renforce ses liens de parenté, il préserve sa dignité, sa religion, défend sa patrie, forme des hommes, se met à l'abri de la mendicité, il vit fier et généreux et meurt respecté et loué. Pour cette raison l'Islam incite au travail, au labeur, à l'effort, l'Islam ordonne de se répandre sur terre pour obtenir ses bienfaits et consommer sa subsistance. Allah a dit "C'est Lui qui vous a soumis la terre : parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu'Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection". Selon Al-Miqdad le Messager d'Allah (r) a dit "nul ne peut consommer mieux que le fruit du labeur de ses propres mains, d'ailleurs le Prophète Daoud (sur lui la paix) consommait le produit du travail de ses propres mains". Par ailleurs les Prophètes ont montré l'exemple dans le travail et le labeur. Ils étaient doués pour certains métiers. Par exemple Adam sur lui la paix était agriculteur. Daoud sur lui la paix fabriquait des casques et armures. Le Prophète Moussa sur lui la paix était berger pour le compte de l'homme pieux. Et notre Prophète (r) fut berger et commerçant.

Ô musulmans! Parmi les obligations du travailleur musulman, il doit être fort, loyal et digne de confiance. La force ici concerne le fait de connaitre le travail qu'on lui demande d'accomplir et qu'il soit capable de le mettre en œuvre. La force demande donc deux choses, la force de la raison et la force physique. Aussi comme nous avons dit, il doit être loyal c'est-à-dire digne de confiance. Allah a dit "le meilleur à engager c'est celui qui est fort et digne de confiance". La calamité qui peut s'abattre sur la communauté n'est finalement que le résultat de la perte de ces qualités. Il y a des gens qui ont la capacité et la connaissance nécessaire mais il n'est pas digne de confiance.

La deuxième chose c'est le perfectionnement du travail. L'Islam appelle les musulmans à perfectionner correctement leur travail dans tous les aspects de leur vie et dans toutes les catégories de travail. Le Messager (r) a dit "Allah aime lorsque l'un d'entre vous fait un travail qu'il le fasse parfaitement". L'Islam s'attache beaucoup à la manière de faire le travail non pas sur la quantité. Le perfectionniste dans le bon sens du terme c'est celui qui est adroit et habile. Adroit et habile dans son métier, dans son savoir-faire, dans le travail et le rôle qu'on lui demande d'accomplir. Ils accomplissent convenablement leur travail en ayant conscience qu'Allah les observe et en recherchant la satisfaction d'Allah à travers leur travail. Ce genre de travailleurs n'ont pas besoin d'être surveiller par les êtres humains. Il y a une grande différence entre celui qui agit par crainte d'un individu qui s'absentera plus qu'il n'est présent et celui qui agit sous l'observation de Celui qui ne s'absente jamais et de Qui on ne peut rien cacher ni dans les cieux ni sur la terre. Les sociétés islamiques ont besoin et sont assoiffés de ce genre de travailleurs, de ce genre d'individus sincères qui font leur travail parfaitement. Ces individus qui sauveraient la communauté parce qu'elle se noie, ils la sortiraient de son archaïsme et qu'elle redevienne comme elle fut "une meilleure communauté pour les gens".

Ô musulmans! Lorsque nous parlons du perfectionnisme dans le travail on ne parle pas uniquement du travail pour la vie d'ici-bas mais aussi le travail, l'action pour la vie de l'au-delà. Le perfectionnisme est attendu dans toute chose, dans tout travail, dans toute action que le musulman accomplit que cela concerne sa vie ici-bas ou celle de l'au-delà. L'épreuve qu'Allah donne à son serviteur c'est de voir s'il accomplira la meilleure des actions qu'elle concerne la vie d'ici-bas ou celle de l'au-delà. Allah a dit "afin de vous éprouver qui d'entre vous accomplira les meilleures œuvres". La meilleure des œuvres c'est l'œuvre qui est faite correctement, parfaitement. Nous avons d'ailleurs cité un hadith juste avant dans lequel le Messager (r) a dit "Allah aime lorsque l'un d'entre vous fait un travail qu'il le fasse parfaitement". "Que tu adores Allah comme si tu le voyais" c'est ça la perfection "et même si tu ne le vois pas Lui te voit". C'est là le summum dans la perfection et l'excellence. D'ailleurs à ce que l'imam Bukhari a intitulé un des chapitres dans son authentique "le chapitre de la connaissance avant la parole et l'action" et il y a cité le verset "et sache qu'il n'y a aucune divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah". Que tu saches avant que tu n'agisses c'est cela l'excellence dans le travail et l'action, que tu ais conscience qu'Allah t'observe et sait tout de toi dans ton secret et en public c'est cela l'excellence et la perfection dans le travail et l'action. "Et dis : Œuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que Son Messager et les croyants". Omar Ibn Al-Khattab disait "demandez des comptes à vous même avant qu'on ne vous demande de rendre des comptes". Pratiquer les causes et les moyens qui amènent à la perfection c'est cela le chemin de la perfection. Œuvrer d'efforts sincères dans cela c'est le chemin de la perfection. Prend donc cela avec force! Allah a dit au Prophète Moussa "Prends-les donc avec force et commande à ton peuple d'en adopter le meilleur". Allah s'est lui-même qualifié avec la perfection, Il a dit "Telle est l'œuvre d'Allah qui a tout façonné à la perfection". Toute la création d'Allah a été façonnée avec perfection et beauté. Une femme qui vendait du lait dit à sa fille "mélange le lait avec de l'eau" la fille lui dit "le calife Omar nous l'interdit" sa mère lui dit "Omar ne nous voit pas" et la fille de lui répondre "si Omar ne nous voit pas le Seigneur de Omar nous voit". La perfection c'est le chemin du succès dans la vie d'ici-bas et celle de l'au-delà. La perfection dans la justice et l'équité est la base de la victoire et pérennité. Le Prophète Muhammad (r) a dit "je jure par Allah si ma fille Fatima volait je trancherais sa main". De la même manière il y à la perfection dans la parole c'est la base de la transcendance et de l'élévation. Cela afin que sa parole ne soit pas la cause qui le jette dans le feu. L'action sans perfection est rejetée et n'est point acceptée quelle que soit cette action. Le Prophète (r) a dit à celui qui priait mal "retourne et prie car tu n'as pas prié".

La perfection est la cause de la prédominance et de la supériorité. Si tu regardes la réalité tu trouveras de nombreux exemples qui prouvent cela. Observons le Japon par exemple comment il a su sortir du bombardement atomique qui a exterminé des centaines de milliers de personnes, ce pays est devenu un pionnier dans la technologie et les avancées scientifiques. La communauté juive aussi ont su malgré les persécutions qu'ils ont connu avoir une influence sur toute les décisions du monde. C'est la stratégie et la méthode du perfectionnisme dans l'action. Les musulmans doivent donc savoir que la cause de leur retard dans certains domaines c'est qu'ils ont perdu l'esprit de perfection et de sincérité dans l'action. Les musulmans possèdent ce que possèdent les autres peuples en richesses, capacités et en talents mais il y a la négligence concernant la perfection et la propagation du désordre et de la fainéantise. La troisième obligation des obligations du travailleur musulman c'est le fait de s'en remettre à Allah. Le musulman à travers son travail, son labeur doit parfaire sa confiance en Allah puis il fait les causes et pratique les moyens qui l'amèneront vers son objectif. Omar Ibn Al-Khattab est passé près d'un groupe d'individus qui restaient assis autour de la Kaaba. Il leur demanda "qui êtes-vous?". Ils dirent "nous sommes les moutawakkiloune ceux qui s'en remettent à Dieu" Omar leur dit "vous êtes plutôt les moutawaakiloune ceux qui s'en remettent à Dieu sans rien faire". Ceux qui s'en remettent vraiment à Dieu sont ceux qui plantent une graine dans le sol tout en s'en remettent à Dieu. Il y a une grande différence entre les moutawakkiloune et les moutawaakiloune en arabe dans le sens et pourtant dans l'orthographe une seule lettre les différencie. Les moutawaakiloune sont ceux qui ont choisi l'oisiveté et l'inactivité comme mode de vie, ils attendent les aumônes, les dons sans se répartir sur terre pour travailler. Alors que les moutawakkiloune ce sont ceux qui recherchent un travail à travers lequel ils subviendront à leurs besoins tout en s'en remettant à Allah dans leur recherche des subsistances.

La quatrième obligation du travailleur : la bienfaisance dans la recherche des subsistances. Le musulman travaille avec honnêteté, sagesse, douceur et bienséance et il sait pertinemment que les subsistances qui lui sont prévues ne peuvent lui échapper. Le Prophète (r) a dit "il n'est d'action qui vous rapproche du paradis sans que je vous ai appelé à la pratiquer et il n'est d'action qui vous rapproche de l'enfer sans que je l'ai interdit. Et que personne d'entre vous ne trouve que ses subsistance sont trop lente à venir à lui parce que Jibril m'a révélé que nul d'entre vous ne sortira de la terre sans avoir terminer ses subsistances (qui lui ont été prédestinées) craignez donc Allah Ô vous les gens et recherchez (vos subsistances) de la bonne manière car si un d'entre vous trouve que ses subsistances sont trop lentes à venir à lui qu'il ne les recherche pas dans la désobéissance d'Allah car on ne peut obtenir les bienfaits d'Allah en lui désobéissant".

 

 

2ème Partie


 

 

Ô musulmans! Si l'Islam a commandé au musulman la perfection dans le travail et la recommandation dans ce dernier, il a aussi donné au travailleur des droits qui lui donnent une vie apaisante et bénie. Parmi ces droits il y a le respect du travailleur et bien se comporter avec lui pour mettre en œuvre le commandement de l'Islam dans la bienfaisance envers les gens. Allah a dit "et dites aux gens le bien".

Deuxièmement donner au travailleur tout ce dont il a droit sans rien lui enlever ni diminuer comme il a été convenu entre le travailleur et la personne pour qui il travaille. Abou Hourayra rapporte que le Prophète (r) a rapporté la parole d'Allah dans un hadith qodossi "il y a trois personnes, je serais le jour du jugement dernier leur opposant, un homme qui jure par moi et brise son serment, un homme qui a vendu un homme libre et a consommé le bénéfice et un homme qui a loué les services d'un homme qui a accompli son rôle mais il ne lui a pas donné son dû".

Troisièmement se dépêcher de donner le salaire au travailleur et ne pas le faire attendre quelle que soit la raison. Le Prophète (r) a dit "donnez au travailleur son salaire avant que sa sueur ne sèche".

Quatrièmement être juste dans le salaire. Ce doit être un salaire qui permet à l'individu d'avoir un logement, des vêtements, de s'alimenter. Le Prophète (r) a dit "vos frères qui sont à votre service, Allah les a mis sous vos mains. Si un de vos frères est sous votre main qu'il le nourrisse de ce qu'il se nourrit et qu'il le vêtisse de ce dont il se vêtit".

Cinquièmement ne pas faire supporter au travailleur ce qu'il ne peut supporter et ne pas exiger de lui ce qu'il n peut mettre en application. Et si on le charge d'un fardeau trop lourd à supporter on doit l'aider. Le Prophète (r) a dit "ne les chargez pas de ce qui est trop pour eux et si vous le faites aidez-les".

Sixièmement et dernièrement la garantie sociale. Chaque citoyen doit avoir droit à une garantie pour ses besoins essentiels dans sa vie tant qu'il remplit ses devoirs ou s'il est dans l'incapacité de remplir ses obligations à cause d'un cas de force majeure. Omar est passé à côté d'un juif qui mendiait et il le réprimanda mais lorsqu'il sut que ce juif était dans l'incapacité de subvenir à ses besoins il lui dit "nous n'avons pas été juste envers toi nous avons pris de toi la jizya (l'impôt sur les citoyens non musulmans dans une nation islamique) lorsque tu étais fort et t'avons mis de côté lorsque tu es devenu faible. Donnez-lui ce qui lui sera suffisant pour vivre des caisses de l'Etat".

Ô musulmans! C'est cela l'Islam, le grand Islam clément et juste. Quelle est magnifique cette religion! Cette religion qui prend soin des droits du travailleur et des droits du patron sur un pied d'égalité. Si les musulmans mettaient en place leur religion et prenez ses règles comme mode de vie, tous leurs problèmes seraient résolus et leur niveau de vie aurait augmenté.

"Et dis : Œuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que Son Messager et les croyants, et vous serez ramenés vers Celui qui connaît bien l'invisible et le visible. Alors Il vous informera de ce que vous faisiez".

 

Affichages : 1249

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11