Publication : lundi 19 mars 2012

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2012/03/16

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les serviteurs du Miséricordieux (Partie VIII)

 

 

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

1ère Partie

 

Nous sommes toujours avec les serviteurs du Miséricordieux, avec ce groupe choisit qu'Allah a établi et honoré en les nommant par l'adoration, les serviteurs du Miséricordieux. Nous avons parlé de leurs qualités et leurs comportements de nuit comme de jour, avec eux-mêmes, avec Allah et avec les gens. Allah les a décrits comme étant ceux qui accomplissent les bonnes œuvres et qui évitent les mauvaises. Si certains commettent les péchés, invoquent autre qu'Allah, tuent sans aucun bon droit, tombent dans la fornication; les serviteurs du Miséricordieux, eux, ne font rien de cela.

Allah a dit "Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d'ignominie". C'est la rétribution qu’attendent ceux qui commettent ces péchés. Le châtiment dans l'au-delà, ce n'est pas le châtiment d'un jour ou deux, ni d'un mois ou deux, ni d'une année ou deux, c'est l'éternité. Par-dessus le châtiment physique il y a aussi un châtiment psychologique, une humiliation, il s'éternisera dans ce châtiment méprisé, humilié, vil. Il n'a aucune valeur ni aucune considération. Il sera ainsi quelle que fut sa place ou son importance sur terre auprès des gens. Auprès d'Allah il sera humilié. "Et il y demeurera éternellement couvert d'ignominie" (verset coranique). Ce sera l'état de celui qui commet ces péchés et ces actes blâmables.

Cependant celui qui commet cela, les portes du repentir se ferment-elles devant lui? N'y a-t-il plus aucune possibilité de miséricorde? N'ont-ils pas droit au pardon? Non! Allah a mis une exception et a dit "sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux; et quiconque se repent et accomplit une bonne œuvre c'est vers Allah qu'aboutira son retour". Ainsi Allah ouvre les portes du repentir, cela fait partie de la clémence d'Allah sur ses serviteurs. En effet Allah connait leurs faiblesses, il connait toutes les sortes de tentations qui les attirent, il connait le chuchotement du diable à leur égard, il sait que l'homme a été créé faible. Il sait que l'homme est souvent tenté par le mal, qu'il tombe dans le péché et qu'il obéit au diable. Allah sait qu'ainsi sont les hommes, Il a donc ouvert les portes du repentir. C'est Allah qui a créé l'homme comme cela parce qu'Il veut leur pardonner. Allah aime ceux qui se repentent et se purifient de leurs péchés. Parmi ses noms Le Grand Pardonneur, Il pardonne donc. Et parmi ses noms Celui qui absout il aime absoudre les péchés, les effacer. Quel que soit la gravité du péché Allah peut le pardonner. Pour cela les portes du repentir sont ouvertes. Le repentir englobe tous les péchés, le repentir lave l'individu de tous ses péchés, le repentir fait partir le péché comme l'eau évacue la saleté. Celui qui se repent de l'idolâtrie Allah lui pardonne ce péché. Allah a dit "dis à ceux qui ont mécru s’ils cessent Il leur pardonnera ce qui est passé". L'Islam efface les péchés passé comme le repentir efface les péchés passés.

Et ici, dans ces versets qui décrivent les serviteurs du Miséricordieux après avoir parlé de l'idolâtrie, la fornication, le meurtre, Allah a dit "sauf ceux qui se repentent". Ce repentir englobe ces trois péchés mais de quel repentir parlons-nous? Quel repentir est accepté par Allah? C'est le repentir sincère, le repentir dénué de toutes tromperies. Ce n'est pas un repentir de façade, le repentir des menteurs qui se noient dans les péchés se repentent avec leur langue mais leurs cœurs sont toujours attachés au péché. Le repentir a des piliers et des conditions.

La première des conditions du repentir c'est le regret. On demanda à Anas Ibn Malik et à d'autres compagnons "le messager d'Allah (sw) a-t-il dit que le regret c'est le repentir?" Il (sw) dit "oui" (rapporté par Ahmed avec une chaîne de transmission authentique). Le prophète (sw) a donc dit "le regret c'est le repentir" cela veut dire que le regret est le pilier le plus important du repentir. Le regret est la tristesse qui ronge le cœur. Le cœur de l'individu se ronge à l'intérieur lorsqu'il se rappelle du péché qu'il a commis, il ne trouve pas ni la tranquillité ni le sommeil. C'est un sentiment de négligence devant Allah parce qu'il se rappelle comment il a désobéit à Allah alors qu'Allah est bienfaisant envers lui et le comble de ses bienfaits. L'individu qui se repent se rappelle tous les bienfaits d'Allah sur lui et les péchés qu'il a commis et ainsi naît une situation qu'on appelle le regret qui fait fondre le cœur comme le sel fond dans l'eau. Allah a décrit les repentant dans la sourate le repentir en disant " Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l'arrière si bien que, toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë ; ils se sentaient à l'étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu'il n'y avait d'autre refuge d'Allah qu'auprès de Lui. Puis Il agréa leur repentir pour qu'ils reviennent [à Lui], car Allah est L'accueillant au repentir, le Miséricordieux". La terre malgré qu'elle est vaste leur paraissait trop exiguë, c'est le ressentit de ceux qui se repentent et sont pleins de regrets face à leurs péchés. Celui qui regrette lave ses péchés avec ses larmes.

La deuxième condition du repentir c'est d'avoir l'intention ferme d'arrêter et de ne jamais plus refaire ce péché comme le lait ne peut retourner dans les mamelles après qu'il soit sorti. Peut-être qu'après cela il sera faible vaincu par ses passions et le diable, mais ce qui compte c'est qu'au moment où il se repent il a la ferme intention d'arrêter et de ne plus recommencer.

La troisième condition c'est mettre vraiment un terme au péché. Le repentir c'est revenir de la désobéissance vers l'obéissance divine, des mauvaises actions vers les bonnes. C'est un retour vers Allah. Il doit donc changer son chemin, changer ses fréquentations et les endroits qu'il fréquente. Le prophète (sw) a dit "fais suivre la mauvaise action de la bonne et elle l'effacera" (rapporté par Tirmidhi et authentifié par lui-même).

Si le repentir a rassemblé ces conditions elle sera acceptée par Allah, parce qu'Il a promis d'accepter le repentir de ceux qui se repentent et c'est Allah qui leur permet de se repentir. On demanda à Rabi3ah Al-'adaouiyah qu'Allah lui fasse miséricorde et l'agrée "si je me repens est-ce qu'Allah accepte mon repentir?" elle lui répondit "Ô fou sache que c'est plutôt si Allah accepte ton repentir que tu te repentiras. N'as-tu pas lu le verset qui dit "ensuite Il agréa leur repentir pour qu'ils se repentent [à Lui]". C'est-à-dire que quelqu'un à qui Allah permet de se repentir il se repentira.

Le repentir est une chose qui est attendu des serviteurs du Miséricordieux en particulier s'ils ont commis de grands péchés. Il y a les petits et les grands péchés. Les petits, Allah les pardonne avec les prières, le jeûne, l'aumône et les autres bonnes œuvres. Mais les grands péchés ne peuvent être effacés qu'avec le repentir parce que les grands péchés s'attaquent à la foi et la blesse en plein cœur. Nous avons d'ailleurs mentionné le hadith authentique la semaine dernière dans lequel le messager d'Allah (sw) a dit "le fornicateur n'est pas croyant lorsqu'il commet la fornication". La foi est donc atteinte et touchée à cause des grands péchés. C'est pour cela que le repentit doit renouveler sa foi après avoir commis un grand péché. En ce sens Allah dit "sauf ceux qui se repentent et ont la foi" c'est-à-dire sauf ceux qui se repentent et renouvellent leur foi. A l'origine il est croyant mais la foi lui fut enlever au moment où il a commis le grand péché donc il faut qu'il renouvelle sa foi et c'est en se repentant qu'on renouvelle sa foi.

Ensuite après le repentir et la foi il faut absolument multiplier les bonnes œuvres. Allah a dit "sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre". L'individu doit remplir ses registres avec des bonnes œuvres après les avoir souillés de péchés. Il doit multiplier les bonnes œuvres pour remplacer les mauvaises passées. Allah a dit "et je suis le Grand Pardonneur pour quiconque se repent a la foi et accomplit les bonnes œuvres et est guidé". Le repentant doit dans la mesure du possible faire des bonnes actions du même genre que les péchés qui ont été commis afin de les effacer. Par exemple, si le musulman pécheur médit au sujet des autres musulmans parmi les bonnes actions qu'il pourrait faire ce serait qu'il invoque Allah pour eux et demande Allah pardon pour eux. Il tente de rendre service aux gens d'être bon avec eux et bienfaisant et s'il n'en est pas capable qu'il montre le bien aux gens et le moyen de le pratiquer. Le prophète (sw) a dit "celui qui indique le bien est comme celui qui l'a appliqué" et dans un autre hadith "celui qui a indiqué un bien il a la même récompense (que celui qui l'applique)". Et s'il n'en est pas capable qu'il a au moins l'intention de pratiquer le bien car bien d’intentions sont plus valeureuses que l'action elle-même.

Tout cela c'est ce que doit faire le repentant, "sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes". Qu’est-ce que ce verset veut dire? "Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes". Les exégèses ont deux façons de l'interpréter, la première c'est que c'est leur vie qui a changé ainsi que leurs actions. Ils sont passés de la vie du péché à la vie de l'adoration, du polythéisme au monothéisme, de la mécréance à l'Islam, de l'ostentation à la sincérité, de la méprise des gens à la bienfaisance envers eux, de ceci à cela bref du mal vers le bien. La deuxième interprétation qui est donnée à ce verset c'est que ce sont ces péchés eux-mêmes qui se changent en bonnes actions parce que le repentant qui est sincère dans son repentir, dès qu'il se rappelle de son péché il regrette, pleure, implore le pardon divin et ainsi ce péché se transforme en bonnes actions. Il est rapporté dans les hadiths qu'Allah change les mauvaises actions en bonnes, parmi eux le hadith rapporté dans l'authentique de Muslim que le messager d'Allah (sw) a dit "je sais qui est le dernier à entrer au paradis et qui est le dernier des gens de l'enfer qui pourra sortir de l'enfer, c'est un homme pour qui on dira le jour du jugement dernier: montrez lui ses petits péchés et cachez lui ses grands péchés. On lui montrera donc ses petits péchés et on dira: tu as fait ceci tél jour et ceci tél autre jour... Il dira oui il ne pourra pas nier et il aura peur qu'on lui expose ses grands péchés. On lui dira: tu as à la place de chaque mauvaise action une bonne action. Puis il dira: Seigneur j'ai fait des choses que je ne vois pas aujourd'hui (il dit cela parce qu'il espère qu'ils soient à leur tour changés en grands péchés)" Abou Dhar raconte qu'à ce moment précis du hadith le prophète (sw) a souri à un tel point qu'on voyait ses molaires. Le prophète (sw) a rit parce que cet homme au début avait peur de ses mauvaises actions mais lorsqu'il a vu qu'on changeait ses mauvaises en bonnes il a lui-même réclamer les grands péchés. Même si ce hadith ne concerne pas le repentir il prouve qu'Allah a changé pour cet homme ses mauvaises actions en bonnes.

Bref si l'individu se repent sincèrement, Allah lui efface ce qui est passé. "Celui qui se repent du péché c'est comme s'il n'avait plus de péché" comme l'a dit le messager d'Allah (sw). Ceci est une réalité. Il est rapporté par Tirmidhi dans un hadith et authentifié par Al-Hakim et d'autre que le messager d'Allah (sw) a dit "Al-Kifl était un homme qui appartenait  aux fils d'Israël et il ne se priver d'aucun péché qu'il pouvait commettre. Une femme est venue à lui et il lui proposa 60 dinars pour commettre avec la turpitude et lorsqu'il voulut passer à l'acte elle se mit à pleurer. L'homme demanda: pourquoi tu pleures? Elle dit: parce que c'est un acte que je ne fais et que je ne me permets de faire que parce que je suis dans le besoin. Il lui dit: tu dis cela par crainte d'Allah, je suis en vérité plus à même de faire cela, pars et garde ce que je t'ai donné, je jure que jamais plus après je ne Lui désobéirais. Il mourut cette nuit-là et il fut écrit sur sa porte: Allah a pardonné à Al-Kifl". Ce qui s'est passé, c'est que cet homme était à un instant de réconciliation avec Allah. Il s'est repentit à Allah, a regretté son mal, il est mort et Allah lui a pardonné.

 


2ème Partie

 

Ô musulmans! Si le repentir est sincère, il est accepté d'Allah. Il est rapporté dans les deux authentiques que le messager d'Allah (sw) a dit "Allah préfère le repentir du croyant qu'un homme qui campe sur une terre désertique et qui a avec lui sa monture avec ses vivres et sa boisson, puis il pose sa tête et s'endort, puis il se réveille et sa monture est partit avec tout ce qu'elle avait comme vivres et boissons. Puis il la cherche jusqu'à ce qu'il soit pris par la faim et la soif, il se dit je vais retourner là où je l'ai perdue et je m'endormirais jusqu'à la mort. Il s'endort et il se réveille plus tard en voyant que sa monture est revenue avec les vivres et la boisson. Allah est plus joyeux du repentir de celui qui a commis un péché, que la joie qu'a cet homme à retrouver sa monture".

Allah aime que ses serviteurs se repentent et Il est content de leur repentir et Il les accueille.

Cependant il y a une condition très importante dans le repentir qu'on ne peut oublier. Le repentir qui concerne un péché entre le serviteur et Allah, la chose est simple parce qu'Allah accepte le repentir sans aucun doute et Il efface les péchés. Le problème c'est lorsque le péché concerne les droits des gens en particuliers l'argent, comme les dettes ou le fait d'avoir escroqué quelqu'un ou voler, corrompre ou tromper dans un commerce. Les savants disent pour se repentir ici tu dois rendre ces richesses et même rendre les bénéfices que tu as pu te faire avec cet argent. Il est rapporté que le messager d'Allah (sw) a dit "il est pardonné au martyr tout péché sauf la dette". Celui donc qui se repentit d'un repentir sincère doit rendre les droits à chacun. Si ceux à qui on doit rendre leurs droits sont morts alors aux héritiers et si les héritiers sont morts alors aux héritiers des héritiers et s'ils sont morts sans laisser d'héritiers qu'il fasse l'aumône. Et s'il en est incapable, qu'il ait l'intention de rendre ce qu'il peut et s'il meurt sans avoir pu rendre Allah est capable de faire en sorte que les personnes à qui il devait quelque chose puissent se contenter de son repentir.

L'affaire est donc grave! Les savants disent, les droits d'Allah sont basés sur le pardon mais les droits des individus sont basés sur l'individualisme. Chacun dit "mon droit mon droit avant tout! Moi, moi avant les autres!". Le mieux donc pour les musulmans c'est qu'ils s'éloignent de l'illicite et qu'il s'éloigne de ce qui est douteux et suspect. Le prophète (sw) a dit "celui qui s'éloigne des choses douteuses a certes préservé son honneur et sa religion et celui qui y choit finira par commettre l'interdit à l'exemple du berger qui fait paître son troupeau autour d'un domaine réservé, proche est le moment où il y pénétra".


Affichages : 1337

Horaires de Prières (*)

Horraires du 23/11/2017
Fajr : 06:53
Dohr : 12:39
Asr : 14:31
Maghrib : 16:55
Isha : 18:14
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11