Publication : jeudi 19 septembre 2013

 

Sermon du : 2013/09/06

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les moyens de prévention et de guérison contre les troubles et les divisions

 

 

            Chers musulmans, nous avons parlé la semaine dernière de l'importance de s'écarter des troubles lorsqu'elles ont lieu dans cette communauté, et particulièrement les troubles touchant au sang interdit et au meurtre d'âmes innocentes sans preuve et sans droit.

 

Aujourd'hui, nous nous arrêterons sur les moyens de prévention et de guérison afin de ne pas tomber dans les marais de troubles et de désordres, et de divisions et de divergences. Nous disons donc avec l'aide d'Allah :

 

Allah a dit : « Et cramponnez-vous tous ensemble au câble d'Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés ».

L'attachement au Coran et à la Sunna est la plus importante obligation de l'islam, et avec ces deux choses (Coran et Sunna) se réalise l'infaillibilité de la communauté et sa sauvegarde, tout comme est sauvé le noyé lorsqu'il trouve une corde. L'islam seul peut rassembler les cœurs disparates, et éteindre les étincelles enflammées, et enlever l'antipathie et la rancœur des âmes. Allah a dit : « Il a uni leurs cœurs. Si tu aurais dépensé tout ce qui est sur terre, tu n'aurais pu unir leurs cœurs mais c'est Allah qui les a unis car il est puissant et sage ».

 

L'attachement à la corde solide d'Allah est une sécurité contre l'égarement et l'aberration, et rassemble la communauté sous le drapeau de :

لا إله إلا الله محمد رسول الله

(Nul divinité digne d'être adorée sauf Allah,  et Muhammed est le Messager d'Allah)

 

Il tue les convoitises, et il fait tomber les faux drapeaux, et avec cela, on fait face aux ruses de l'ennemi. Selon Abou Hourayra, le prophète  (عليه الصلاة و السلام)a dit : « Allah agrée pour vous trois choses et déteste pour vous trois choses. Il agrée pour vous que vous l'adoriez sans rien lui associer, et que vous vous cramponniez tous ensemble au câble d'Allah sans vous diviser et que vous conseilliez celui à qui Allah a confié vos affaires. Et il déteste pour vous les « on-dit » (c-à-d : untel a dit, untel a fait, untel a...), et poser beaucoup de questions et le gaspillage d'argent » (Mouslim).

 

Allah a dit : «  et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs ».

La guerre entre Al Aws et Al Khazraj est restée embrasé pendant 120 ans. Et l'origine des deux tribus est similaire. Et lorsque l'islam est venu, il a éduqué les âmes, et a effacé le sectarisme et fanatisme de la période pré-islamique, et ils sont tous devenus par le bienfait d'Allah des frères. Et lorsque le prophète  (عليه الصلاة و السلام)a pris la parole devant les Ansars, concernant le butin de la bataille de Hounayne (car le prophète  (عليه الصلاة و السلام)avait donné du butin à ceux dont les cœurs sont à gagner [المؤلفة قلوبهم] et n'avait pas donné aux Ansars), il dit alors  (عليه الصلاة و السلام) : « Ô vous les Ansars ! Ne vous ai-je pas trouvé égarés et Allah vous a guidé par moi ? Et [ne vous-ai-je pas trouvés] pauvres et Allah vous a enrichi par moi ? Et [ne vous-ai- je pas trouvés] divisés et Allah vous a rassemblé par moi ? » et c'est pour cela qu'Allah a dit dans le verset précédent : «  mais c'est Allah qui les a unis ». Ibn Abbas a dit : « Les liens de parenté peuvent être coupés, et les bienfaits peuvent être reniés mais si Allah rassemble entre les cœurs, rien ne peut ébranler cela » puis Ibn Abbas a lu le verset : «  Si tu aurais dépensé tout ce qui est sur terre, tu n'aurais pu unir leurs cœurs mais c'est Allah qui les a unis ».

 

Un homme a dit à Ibn Mas'oud : « Comment êtes-vous devenus ? », il a dit : « Nous sommes devenus par le bienfait d'Allah des frères ».

Et comment ne seraient-ils pas frères alors que leur Seigneur est unique, leur prophète est le même et leur qibla est identique.

 

Et pour appuyer cette règle importante, le Législateur a mis en place des causes qui fortifieront la structure de la communauté. Ainsi donc, la prière en commun réalise le rassemblement 5 fois par jour ainsi que la mise en place des rangs de la prière et le rapprochement des pieds et des épaules... il y a aussi le rassemblement hebdomadaire pour la prière du vendredi, le rassemblement annuel pour les prières de l'aïd, et la Zakât qui représente la solidarité sociale, et le jeûne du Ramadan qui unifie la communauté dans les actes de jour comme de nuit, et le pèlerinage qui est un rassemblement annuel de divers pays et nationalités dans lequel le musulman rencontre son frère provenant d'une contrée lointaine et lui échange un salut et vit avec lui une fraternité et un amour en Allah.

 

Chers musulmans, ce qui blesse le cœur et le remplit d'angoisse, de tristesse et d'inquiétude c'est ce qu'observe le penseur comme division, discorde, désunion et grands conflits et disputes dans le corps de la communauté. Selon Jâbir, le prophète  (عليه الصلاة و السلام)a dit : « Certes, le diable a désespéré être adoré dans la péninsule arabique mais il n'a pas désespéré de semer la discorde, la zizanie et les conflits entre vous » (Mouslim). La division exécrable et la divergence condamnable se réalise par le suivi des passions, les convoitises personnelles, et par l'ignorance et l'injustice,... Ainsi, la division et la divergence condamnable empêchent l'avancée de la communauté, retarde son développement et éparpille son énergie et l'éloigne de la réalisation de son but, mais bien plus encore, elles lui apportent l'humiliation et la honte.

 

Le Coran a mis en garde les musulmans contre la division qui secoue les rangs. Allah a dit : « Et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants car Allah est avec les endurants ». Ibn Mas'oud rapporte : j'ai entendu un jour, un homme lire un verset et j'ai entendu le Messager d'Allah lire (ce même verset) différemment. Je suis alors venu avec lui au Messager d'Allah et je l'ai informé de cela. J'ai vu dans son visage qu'il n'a pas aimé cela. Et il a dit  (عليه الصلاة و السلام) : « Vous avez tous les deux justes [cela revient à la multitude des lectures]. Mais ne divergez pas car ceux d'avant vous ont divergé et ont péri (c-à-d : à cause de cela) ».

 

Allah a dit : « Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, tu n'es en rien des leurs » (s. Les bestiaux). Et donc ceux qui veulent diviser la communauté et la transformer en groupe qui se concurrencent, qu'ils sachent que le Messager d'Allah se désavoue totalement d'eux !

 

A cause de la division, les pays musulmans ont été pillés, leurs endroits et objets sacrés ont été profanés, et les musulmans se sont éloignés et entre-tués, et le musulman a aimé et détesté pour autre qu'Allah, et l'alliance et le désaveu entre les musulmans a disparu. Le musulman ne voit donc comme ennemi que son proche, son frère, et celui qui prie avec lui à la mosquée. Voilà comment certains comprennent l'alliance et le désaveu. Observez ce qui se passe dans le monde musulman. Par exemple, en Egypte, le parti des salafis s'est allié aux laïcs et chrétiens contre les frères musulmans. Et en Tunisie, les frères musulmans se sont alliés avec les laïcs et les communistes contre les salafis. Est-ce cela l'alliance et le désaveu? Est-ce cela l'islam ?

 

Cela n'est dû que par la présence de guides propagateurs de troubles et tentations entre les gens, qui égarent les gens sans science. Et cela peut aller jusqu'à permettre de faire couler le sang de l'autre comme nous le voyons, et cela car il considère invalide ce que pense l'autre parti. Et donc, lorsque tu considères comme invalide ce que dit et pense l'autre parti et que tu l'accuse de mécréance, tu permets derrière cela de le tuer et de faire couler son sang …

 

 

L'islam a interdit de faire couler le sang de son frère dans la religion. Le prophète a dit (عليه الصلاة و السلام): « Votre sang, vos biens et votre honneur sont sacralisés comme la sacralité de ce jour-ci, en ce mois-ci et dans cette cité (La Mecque) ».  Et il  (عليه الصلاة و السلام) a dit : « Ne redevenez pas, après mon départ, des mécréants qui s'entre-tuent les uns les autres » et il  (عليه الصلاة و السلام) les a appelé « mécréants » dans le hadith car cette acte n'est pas celui d'un musulman. Et Allah dit : « Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l'enfer, pour y demeurer éternellement. Et Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment ».

Affichages : 1222

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11