Publication : mercredi 8 janvier 2014

Sermon du : 2014/01/03

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Le devoir de réconciliation entre les gens (Sourate Hujurate)

 

 

Titre audio   Télécharger
   2014.01.03 - Cheikh El Khayat - Le devoir de réconciliation entre les gens (Sourate Hujurate)   ( العربية) Téléchargement

 

1ere partie

Ô musulmans, nous avons parlé du premier principe énoncé dans la sourate el-Houjourate lorsque Allah dit : « Ô vous qui avez cru! Ne devancez pas Allah et Son messager. »  Puis du deuxième principe dans la parole d’Allah «  Ô vous qui avez cru! N'élevez pas vos voix au-dessus de la voix du Prophète, et ne haussez pas le ton en lui parlant, comme vous le haussez les uns avec les autres, sinon vos oeuvres deviendraient vaines sans que vous vous en rendiez compte. » Et le troisième principe quand Allah dit «  Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. »

Et nous allons voir aujourd’hui, avec la permission d’Allah, le 4ème principe énoncé dans la sourate el-Houjourate, qui n’est autre que le devoir de réconciliation entre les gens. Allah dit :

« 7. Et sachez que le Messager d'Allah est parmi vous. S'il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés. Mais Allah vous a fait aimer la foi et l'a embellie dans vos coeurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les biens dirigés,

8. c'est là en effet une grâce d'Allah et un bienfait. Allah est Omniscient et Sage.

9. Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.

10. Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. »

Lorsqu’Allah a interdit aux musulmans de le devancer Lui ainsi que le prophète, il a fait suivre cette interdiction en dévoilant la sagesse derrière cela. Et ceci car Allah est le plus savant sur leurs intérêts qu’eux même. Et « le Prophète a plus de droit sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes » Et il est du devoir des musulmans de s’arrêter là où le prophète a interdit, et d’agréer ce que la prophète a choisi pour eux. Car Allah sait mais eux ne savent pas. Et Allah a décrit leur prophète ainsi : « et il ne prononce rien sous l’effet de la passion ; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspiré ». Et si le prophète avait obéit aux gens dans leurs affaires en suivant leurs avis, ils auraient alors subi beaucoup de peines et de difficultés. Allah dit « Et sachez que le Messager d'Allah est parmi vous. S'il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés »  comme Allah dit aussi «Si la vérité était conforme à leurs passions, les cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent seraient, certes, corrompus. » . Sachez donc, qu’il y a parmi vous le messager d’Allah, alors honorez-le, respectez-le et prenez de lui les bonne manières, accomplissez ce qu’il vous demande, car il sait mieux ce qui est le meilleur pour vous, et il est plus compatissant pour vous que vous l’êtes pour vous-même, Allah a dit :  « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » Dans cet intérêt, il est donc de leur devoir de laisser leurs affaires à Allah et son messager, afin qu’ils acquièrent pleinement la sérénité, et ainsi se soumettent au décret d’Allah, et qu’ils puissent recevoir de lui et non pas le commander. Puis Allah a guidé ses serviteurs les musulmans, vers le plus grand des bienfaits. Il dit « Mais Allah vous a fait aimer la foi et l'a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les biens dirigés ; c'est là en effet une grâce d'Allah et un bienfait. Allah est Omniscient et Sage »  Et Allah dit « Et tout ce que vous avez comme bienfait provient d’Allah »  et il dit « Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer ». Et certes, la foi est le plus grand des bienfaits qu’Allah fait don à un serviteur parmi ses serviteurs. Le bienfait de la foi est bien plus grand que le bienfait de la vie, plus grand que la vie en elle-même. Et plus grand que l’ensemble des bienfaits que contient le bienfait de la vie. Comme la santé, les subsistances, la richesse, les enfants ainsi que tout le reste. La foi c’est ce qui entretien le bon comportement de l’homme, et qui l’élèvera dans les plus hauts dégres, tandis que l’absence de foi l’entrainera vers les niveaux plus bas. Et fera de lui la pire des bêtes qui ère sur la terre. Allah dit : «

Par le figuier et l’olivier ;

Et par le Mont Sīnīn ;

Et par cette Cité sûre ;

Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite ;

Ensuite, Nous l’avons ramené au niveau le plus bas ;

Sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres: ceux-là auront une récompense jamais interrompue. »

Et Allah dit : « Les pires des êtres auprès d'Allah, sont, [en vérité], les sourds-muets qui ne raisonnent pas » et aussi « Les pires bêtes, auprès d'Allah, sont ceux qui ont été infidèles (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement) ».

 

La foi, Ô musulmans, ne s’acquiert pas à travers un talent, ni grâce à l’intelligence, ni même la sagesse ou l’expérience ou autre… Comme elle ne s’achète pas avec de l’argent. Mais la foi est un cadeau d’Allah, un don qu’il accorde à qui il veut parmi ses créatures. Et c’est Lui qui sait mieux qui mérite de recevoir ce don, et qui est plus digne pour ce bienfait. Allah dit « c'est là en effet une grâce d'Allah et un bienfait. » c'est-à-dire que l’accès à la foi est une grâce d’Allah et un bienfait provenant de Lui et « Allah est Omniscient et Sage », Omniscient car il sait qui est le plus digne d’être guidé et qui ne le mérite pas, et Sage dans ses paroles, ses actes, sa législation et son décret. Et dans Sa sagesse, il guide qui Il veut parmi ceux qui méritent la droiture, et égare qui Il veut parmi ceux qui méritent l’égarement. A Lui appartiennent la grande sagesse et la preuve irréfutable, Allah dit « Les pires des êtres auprès d'Allah, sont, [en vérité], les sourds-muets qui ne raisonnent pas,  Et si Allah avait reconnu en eux quelque bien, Il aurait fait qu'ils entendent » c'est-à-dire Il aurait fait que leurs cœurs entendent, et s’ouvre à ce que leurs oreilles ont entendus, mais Allah n’a pas reconnu en eux le moindre bien, ou le moindre désir d’être guidé, alors il ne les as pas secourus, parce que leurs cœurs étaient fermés et leurs natures corrompues. Allah a dit : « Mais, même s'Il les faisait entendre, ils tourneraient [sûrement] le dos en s'éloignant » c'est-à-dire que s’Il avait ouvert leurs poitrines à l’islam, ils n’auraient pas acceptés, et c’est la raison pour laquelle Allah ne les ouvres pas. Et il y a dans ce noble verset, une allusion au fait qu’Allah cerne de son savoir toutes choses, et qu’Il a toujours tout su, notre passé, notre présent, notre futur, et ce qui aurait pu arriver si cela était arrivé. Il y a aussi dans ce verset une allusion au fait qu’Allah connait parfaitement le bien contenu dans les poitrines des croyants et c’est pour cela qu’Il les oriente à l’islam, et leurs faits aimer la foi.

Puis Allah dit : « Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables. » Il y a là une règle législative et pratique, pour la préservation de la communauté musulmane, en cas de querelle, de désordre, ou la chute de celle-ci. Et le fait que ce verset vienne juste après  l'injonction à la vérification des informations amenées par le pervers, ceci est une allusion au fait que se ranger derrière le zèle et la passion sans aucune vérification de l'informationentraine au conflit. Les corps se séparent, le sang se répand, sans aucune culpabilité, ni aucun crime, et comme Allah dit « et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. ». Certes le diable a désespéré que les prieurs l’adorent, mais il ne désespère pas de provoquer des querelles entre les gens, des accrochages, à faire répandre la haine, la rancune, les hostilités et les discordes. Satan le démon, sème la provocation et la zizanie entre les musulmans, afin de les faire dévier. Et il a de l'aide venant des diables humain (les hommes alliés du diable) qui s’inquiètent à l’idée de voir les musulmans formaient une communauté unique, ce qui renforce leur pacte, et si les plus éloignés se plaignent, alors les plus proches se plaignent aussi. Et pour cela, ils sont constamment aux aguets en ce qui concerne les musulmans, ils surveillent chaque faits et gestes, chaque propos en désaccord, chaque réunion qui se déchire, pour faire d’eux des groupes, des partis et des clans rivaux. Il appartient donc aux musulmans de prendre leurs précautions, et d’œuvrer activement pour renforcer la fraternité entre eux. Et si, des signes de désaccord se manifestent, alors tâchez d’y mettre fin. Si un conflit survient entre deux groupes de musulmans, il appartient alors à l’ensemble des musulmans de faire la conciliation entre eux. Allah a dit : « Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah ».  Si l’un des groupes se rebelle alors il est du devoir de tous les musulmans de combattre le groupe rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme et revient à l’ordre d’Allah. Allah a dit : « Puis, s'il s'y conforme »  et revient à la raison et à la vérité alors « réconciliez-les avec justice » l’objectif ici n’est pas juste la réconciliation, mais plutôt la réconciliation selon la justice et l’équité, et non selon l'injustice et l’iniquité. « Réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables » Les équitables, comme il est rapporté dans un récit authentique, «"Ceux qui auront été justes seront auprès de Dieu le jour de la résurrection, sur des chaires de lumière, à la droite du Miséricordieux. Et Ses Deux Mains sont Droites. (Il s'agit de) ceux qui auront été justes dans les jugements qu'ils auront rendus, à propos de leur famille, et dans les responsabilités qu'ils auront eues" (Muslim, 1827). »

2eme partie 

Ô musulmans, Allah a dit « Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde », « Les croyants ne sont que des frères » ceci est un pacte qu’Allah a lié entre tous les musulmans. N’importe quel musulman, peu importe où il se trouve, de l’orient à l’occident, il est frère du croyant. Remarquez comment Allah commença le verset, par INNAMA, qui est une particule de restriction, donc Allah nous informe qu’il n’y a de véritable fraternité Que la fraternité de la foi et de l’islam. Et la relation fraternelle entre les croyants est plus forte que la relation des liens familiaux. La fraternité diminue à cause du manque de foi, et augmente grâce à la puissance de la foi. Ainsi que la foi diminue si la fraternité est faible, et augmente si la fraternité est forte. La fraternité en Allah et la foi, sont deux affaires indissociables, ils ne peuvent pas se séparer l’un de l’autre, l’effet de l’un a pour conséquence l’effet de l’autre, ils s’affaiblissent et diminue ensemble, tout comme ils deviennent fort ensemble.

Et parmi les exigences de cette fraternité, le fait que l’amour, la paix, l’entraide et l’union sont les bases pour la communauté musulmane. Et le fait que la divergence, la discorde et le délit sont les exceptions pour lesquelles il est obligatoire de revenir à la source dès qu'il a lieu. Et ceci car le musulman est le frère du musulman comme nous a informé notre prophète (عليه الصلاة و السلام)« Le musulman est le frère du musulman, il ne se montre pas injuste à son égard et il ne le livre pas (à ses ennemis). » Et le prophète (عليه الصلاة و السلام)a aussi dit « vous n’entrerez pas au Paradis avant d’avoir cru ; et vous ne croirez pas avant de vous être aimés entre vous ; ne voudriez-vous pas que je vous indique une chose qui, si vous l’accomplissez, vous permettra de vous aimer entre vous ? Saluez-vous les uns les autres. ».

Et parmi les exigences de cette fraternité, le faut que le musulman aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même, et qu’il déteste pour son frère ce qu’il déteste pour lui-même, comme le prophète (عليه الصلاة و السلام)a dit « L'un de vous n'est véritablement croyant que s'il aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même » et implicitement, qu’il déteste pour son frère ce qu’il déteste pour sa propre personne. Qu’il vient vers lui avec ce qu’il aimerait qu’on vient avec, et qu’il interdit ce qu’il aimerait qu’on lui interdise comme accomplissement. Et qu’il le conseille, et s’applique à l’accomplissement de ses droits, de sa considération et de son estime. Ibn ‘Abbas a dit « je suis passé sur un verset du livre d’Allah, et j’aimerais que tous les gens connaissent de ce verset ce que je sais » regardez comment un homme peut aimer pour ses frères ce qu’il aime pour soi-même. Il a compris de ce verset un sens, et il aimerait que tous les gens puissent acquérir ce qu’il a compris. Et il y avait ‘Ata ibn Yassir, alors qu’il vendait un âne qui lui appartenait, un homme vint lui dire « est-ce-que tu l’agrée pour moi ? » il dit « Si je l’agrée pour toi, alors je ne le vendrais pas » il n’a pas agréé pour lui ce qu’il n’avait pas agréé pour soi. Il a détesté pour son frère ce qu’il détesté pour lui-même.

Puis, une deuxième fois, Allah a ordonné la réconciliation entre les musulmans, puis il a enjoint à la crainte, et la crainte c’est ce qui pousse l’individu à suivre les commandements d’Allah, et à cesser la ou Allah a interdit. Et Il a indiqué que la réconciliation était une cause pour obtenir la miséricorde d’Allah. La réconciliation, le fait de regrouper la parole des musulmans, et d’unifier les rangs sont des causes d’obtention de la miséricorde d’Allah, et la corruption des liens est une cause de la colère d’Allah et de son châtiment.

« Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde »

Fin

 

 
Affichages : 1788

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11