2014/09/05 - La méthodologie dans l'enseignement prophétique

Publication : vendredi 5 septembre 2014

 

Sermon du : 2014/09/05

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : La méthodologie dans l'enseignement prophétique

 

 

La méthodologie dans l'enseignement prophétique

 

1ère partie

 

Parmi les rôles principaux du Prophète (Salla Allah alayhi wa salam), nous retrouvons l’enseignement et l’orientation.  Allah dit à ce sujet : «  Dieu a vraiment fait une faveur aux croyants en leur envoyant un messager issu d’eux-mêmes qui leur récite Ses révélations, les purifie de leurs péchés et leur enseigne le Livre et la sagesse, alors qu’avant, ils étaient manifestement dans l’erreur. » [Coran 3:164].

En matière de pédagogie et de méthodes d’enseignement, le Prophète (saws) a atteint des sommets.

Et comment aurait-il pu en être autrement alors que le Prophète (saws) a fait de l’enseignement sa préoccupation et que cet enseignement faisait partie intégrante de sa fonction de messager ?

Bien que ce chapitre nécessite de nombreux prêches pour être traité, nous choisissons ici de l’aborder de la façon la plus simple ; ceci afin d’éclaircir, en ce début d’année scolaire, les pères et mères ainsi que les frères qui enseignent dans les écoles arabes. Nous demandons à Allah ta3ala pour l’ensemble de la communauté musulmane ainsi que pour nous-même, de faire de cette année, une année bénie, remplie de sciences profitables et de bonnes actions.

 

Ô vous les musulmans,  sachez que le messager (saws) adressait aux gens ses enseignements en débutant par le commencement, c'est-à-dire par les bases. Sa pédagogie consistait à proposer des enseignements de manière graduelle en faisant précéder les enseignements les plus importants avant tout autre chose. Ainsi, il appelait les gens à l’Unicité de Dieu et à son unification dans l’adoration car ceci constitue la base essentielle. L’unicité et la connaissance d’Allah sont le fondement sur lequel repose toute chose.

Nous avions vu la semaine dernière dans notre prêche sur la recommandation de Loqman à son fils, que l’Unicité d’Allah est la première chose par laquelle Loqman a débuté son enseignement. Comme en témoigne le verset suivant : « Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association [à Allah] est vraiment une injustice énorme. ».

 

Durant les treize années où le Prophète (saws) vivait à la Mecque, il a consacré dix ans à enseigner l’Unicité d’Allah. Et ce n’est qu’après ces dix années que la prière a été rendu obligatoire. C’est ainsi que nous faisons dans notre méthode d’enseignement, c'est-à-dire que nous devons enraciner le dogme dans le cœur de nos enfants, nous devons faire en sorte d'attacher nos enfants  à Allah.

Comme l’a dit le Prophète (saws) à Ibn Abbas : « ô jeune garçon, je vais t’enseigner quelques paroles : préserve Allah et Il te préservera, préserve Allah, tu le trouveras devant toi ; si tu demandes, alors demande à Allah ; si tu réclames de l’aide, alors demande l’aide d’Allah : et sache que même si toute la communauté se rassemblait pour te faire profiter de quelque chose, tu ne profiterais que de la chose qu’Allah avait prescrite pour toi, et si elle se réunissait pour que quelque chose te fasse mal, aucune chose ne te nuirait sauf celle qu’Allah aurait prescrite contre toi. La plume est levée et les pages sont séchées. » 

Parmi les méthodes d’enseignement du Prophète (saws), nous avons le fait de donner de l’importance aux enfants et de saisir les moments opportuns pour les conseiller et les orienter.

Omar ibn Abî Salama  a dit : « J’étais enfant et sous la tutelle de l‘Envoyé d‘Allah. Comme je mettais la main partout dans le plat, l‘Envoyé d‘Allah (saws) me dit : « Enfant, invoque le nom d'Allah, et mange de ta main droite, et mange de ce qui est devant toi » 

Omar ibn abi salama dit ensuite :  « je n'ai jamais délaissé ses prescriptions par la suite et elles sont devenues une habitude pour moi dès lors que le prophète me les avait indiquées . »

 

Une autre méthode d’enseignement du Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) consistait à attirer l’attention de la personne à qui on souhaite adresser un enseignement par l’appel et la répétition. Comme cela a été fait avec Mou’adh ibn Jabal, ce dernier a dit :

«  J’étais monté en croupe avec le Prophète sur un âne, quand il me dit : «O Mou'adh ! ».  Je lui répondis: « je réponds a ton appel oh messager d'Allah! »   ensuite il répéta:O Mouadh ! » il repeta cette appel afin de le préparer totalement à recevoir ce qu'il va lui informer .  Il dit ensuite : « Connais-tu le droit d’Allah sur Ses serviteurs ? Je dis : « Allah et son Messager en son plus informés ». Il dit : « Le droit d’Allah sur Ses serviteurs est de L’adorer sans rien Lui associer. » Ensuite une petite période de temps passa et il répéta(saws) : « O mou'adh ! je lui répondis : « je réponds a ton appel oh messager d'Allah! » Il a dit :« connais tu le droit des serviteurs auprès d’Allah s'il font cela (l'adorer sans rien lui associer)? Le droit des serviteurs auprès d’Allah est de ne pas châtier ceux qui ne Lui ont rien associé ».

 

Le charme de la méthode d’enseignement du Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) est aussi de présenter la science de sorte à susciter le désir et l’envie d’apprendre.

D'après Abou Bakra (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Ne vais-je pas vous informer des plus grands des grands péchés ? Ne vais-je pas vous informer des plus grands des grands péchés ? Ne vais-je pas vous informer des plus grands des grands péchés ?  ». En répetant cela trois fois il donne l'envie aux gens de savoir quel est le plus grand des grands péché. Nous avons dit: « Certes ô Messager d'Allah ! » Il a dit: « L'association à Allah et le mauvais comportement avec les parents ». Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) était appuyé alors il s'est assis et a dit: « Certes la fausse parole et le faux témoignage, certes la fausse parole et le faux témoignage » Les compagnons dirent alors : « il ne cessa de le répéter jusqu'à ce qu'on se dise " si seulement il  s'était tut". »  (par compassion pour lui (saws))

 

L’enseignement du Prophète (saws), nous enseigne aussi de faire ressentir à l’élève l’amour qu’on éprouve pour lui et de lui porter une attention toute particulière.  

 

Mouadh Ibn Djabal qu'Allah l'agrée rapporte que  l'Envoyé d'Allah(saws)) prit sa main et dit :  « Ô Mouadh ! Par Allah vraiment je t’aime. Mouadh répondit "Moi aussi par Allah je t'aime ô messager d'Allah". Puis le prophète (saws) dit : «  Je te recommande, ô Mouadh, de ne jamais omettre de dire au terme de chaque prière : Ô mon Dieu ! Aide-moi à me souvenir de toi, à te remercier et à t’adorer de belle façon. »

Le Prophète (saws) fit cette recommandation à Mouadh seulement après lui avoir exprimé son amour envers lui. La semaine dernière, lors de notre prêche au sujet des recommandations de Loqman à son fils, nous avions évoqué qu’il s’adressait à son fils en débutant par la formule « ya bounay » (ô mon fils). Ceci est une expression qui prouve tout son amour et sa compassion envers son enfant. Ainsi, il lui fait ressentir son amour avant de la conseiller.

Toujours parmi les caractéristiques de l'enseignement prophétique il y  le fait d’être miséricordieux envers les jeunes et de répondre à leurs désirs tant que ceci n'est pas en contradiction avec la législation islamique.

Malik Ibn Al Houwayrith apporte : « Nous étions un groupe de jeunes gens sensiblement du même âge et nous allâmes trouver le Prophète. Nous demeurâmes chez lui pendant vingt jours. Le Prophète , qui était un être clément et doux, pensa que nous avions envie de revoir nos familles. Il nous interrogea sur les membres de nos familles que nous avions laissés et nous répondîmes à ses questions. Il nous dit alors : « Retournez et demeurez auprès des vôtres ! Enseignez-leur et ordonnez-leur [l'obéissance à Dieu]. Priez comme vous m'avez vu prier. Lorsque le temps de la prière viendra, que l'un d'entre vous fasse l'appel à la prière et que ce soit le plus âgé qui dirige la prière. »

Le prophète (saws) encourageait les gens désireux d’apprendre et les faisait profiter de ses enseignements.

Abu Hurayra  a dit: «  J'ai demandé: 'Ô Messager d'Allah, qui sera la personne la plus heureuse et qui aura ton intercession au Jour de la Résurrection?' » Le Messager d'Allah  répondit: « J’étais sur que personne ne poserai cette question avant toi car je connais bien ton amour pour lehadith ».(cette phrase du prophète saws est un encouragement pour abou hourayra).Puis il lui dit : «  Eh bien la personne la plus heureuse et avec mon intercession au Jour de le Résurrection sera celui qui dit "Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" sincèrement avec le cœur ou son âme».

 

L’absence d’affrontement par la réprimande et le reproche est une caractéristique de l’enseignement prophétique. Le Prophète (saws) usait d’allusions et n’exprimait pas ouvertement son point de vue sauf lorsque cela était nécessaire.

 

Il est rapporté par alboukhari d'apres Anas ibn malik que le messager d'Allah (saws) a dit) :« Qu’ont-ils ces gens qui lèvent leurs regards au ciel  pendant la prière ?»

Bien qu’il avait remarqué les auteurs de cet acte, le Prophète (saws) ne les a pas réprimandé en les nommant plutôt il a fait en sortes que ceux-ci se reconnaissent dans cette allusion.

Puis, ses paroles à ce sujet devenant plus violentes, il finit par s'écrier : « Qu'ils s'abstiennent absolument d'agir ainsi, sinon ils perdront la vue ! »

Dans un autre hadith  Aisha rapporte que le prophète (saws) a dit : «  Le droit du patronage revient à celui qui affranchit. Qu’ont-ils certains gens ? Ils exigent des conditions non prescrites dans le Livre d’Allah ! Celui qui pose une condition ne se trouvant pas dans le livre de Dieu n'aura rien, même s'il pose cette condition par cent fois.»  

De même anas ibn malik rapporte qu'un jour trois personnes parmi les compagnons dont leur noms étaient très bien connu de tous se sont présentées auprès des épouses du Prophète  pour les interroger quant à la vie privée du Prophète en disant :

« Comment le prophete vivait-il ?Lorsqu’elles ont relaté sa vie privée, l’un d’entre eux a dit :

« Quant à moi, je n'épouse pas les femme ». Le deuxième a dit : « Quant à moi, je prie la nuit et je ne dors pas. »Et le troisième a dit : « Quant à moi, je jeûne et je ne mange pas. »

 

Quand le Prophète  a entendu les propos de ces trois personnes il a immédiatement réagi en disant :

« qu'ont ils ces gens là a dire ceci et cela ?(sans les citer par leurs noms)  Quant à moi, je prie et je dors, je jeûne et je mange, et j’épouse les femmes. »  Il a poursuivi en disant :   « celui qui se détourne de ma Sunna n’est pas des miens. »  De cette manière, lorsque le Prophète saws apprenais qu’untel avait fait (ou dit) quel que chose de mauvais, il ne le conseillait pas devant les gens en le désignant par son nom, mais il disait : « Qu’arrive-t-il à certaines gens ? Ils disent ceci et cela… ».

Lui  pour qui nous sommes prêts à sacrifier pères et mères ! Comme il était bon professeur et conseiller ! Comme était beau son enseignement et facile de compréhension !

À nous, en tant que parents et enseignants de prendre cette exemple dans nos relations avec nos enfants, nos élèves et dans notre vie de tous les jours.

 

2ème partie

 

O vous musulmans, parmi la guidée prophétique dans l'enracinement de la science il y a ce que l'on appelle dans les terminologies modernes: « la science appliquée ». Ceci est largement visible dans les actes adorations. Il est rapporté dans le hadith de Ali, Abu Hourayra ainsi que Abdillah Ibn zayd qu'Allah les agrée que le messager d'Allah (saws) a fait ses ablutions devant les gens pour qu'ils le voit et apprennent à les faire. Dans le hadith de Othman lorsqu'il a fini les ablutions il  a dit saws :"celui qui fait ses ablutions comme je viens de les faire puis prie deux unités de prière sans que rien ne le distrait, ses péchés passés lui sont pardonnés". L'imam An Nawawi explique que "sans que rien ne le distrait" signifie les affaires de cette vie d'ici-bas.

Dans l'authentique de Muslim, Sahl ibn Abdillah a dit "j'ai vu le messager d'Allah (saws) monter sur le minbar et il a dit Allahou Akbar pour montrer aux gens comment prier. Ils ont donc répété après lui Allahu Akbar puis il s'est incliné alors qu'il était sur le minbar et les gens se sont inclinés. Puis il s'est levé et les gens se sont levés. Puis il est descendu pour se prosterner". Il (saws) est monté sur le minbar pour faire les gestes de la prière afin que tous les fidèles le voient et apprennent à faire la prière convenablement. "Ensuite il (عليه الصلاة و السلام) est revenu sur le minbar et à la fin de la prière il (عليه الصلاة و السلام) s'est tourné vers les compagnons et leur a dit : ô vous les gens! J'ai fait cela pour que vous me preniez comme exemple et que vous appreniez de moi". En effet les personnes situées dans les derniers rang de la mosquée n'auraient pas pu voir la description de la prière de l'imam, le prophète saws est donc monté sur le minbar afin que l'ensemble des gens présents puisse le voir. Comme est bon son enseignement !


Ô musulmans! voila quelques exemples présents dans les recueils de hadiths de toutes les méthodes pédagogiques qu'utilisait le prophète (saws) pour enseigner. Il  a utilisé toutes les méthodes possibles, visuelles ou auditives pour faciliter aux gens leur enseignement. Le prophète (saws) a utilisé les signes avec le doigt ou avec la main, il a aussi utilisé un bâton, des cailloux et il lui arrivait même de dessiner sur  le sol afin d'illustrer ses propos.

 

Il utilisa par exemple les signes du doigt dans le hadith  où il dit :"ce qui sépare mon arrivée de l'heure de la fin du monde est comme ceci" et il  montre ses deux doigts liés, l'index et le majeur. Ceci pour montrer que la fin du monde est proche de sa prophétie dans le temps, et qu'il ne reste avant la fin du monde que ce qui sépare le bout de l'index du bout du majeur.

Aussi, il utilisa par exemple les signes de la main  dans le hadith de Ibn omar qui rapporte que le prophète(saws)  a cité le mois de Ramadan et il a dit "le mois de Ramadan c'est ceci" et il a montré ses deux mains ouvertes et c'est ceci en montrant une seconde fois ses deux mains ouvertes et c'est ceci et là il montra ses deux mains ouvertes en refermant son pouce (c'est-à-dire 29 jours). Puis il  dit (saws) : "jeûnez lorsque vous voyez la lune et rompez lorsque vous la voyez et si vous ne pouvez la voir alors comptez 30 jours".


Il utilisa aussi des cailloux comme il est rapporté  dans le hadith de Anas qui dit que le prophète(saws)   pris trois cailloux puis il en a mis un devant lui et le second proche du premier et il lança le troisième. Puis il dit(saws)  "ce premier cailloux c'est le fils d'Adam, le second qui est proche du premier c'est son terme et le troisième c'est son espoir".


Il utilisa aussi un bâton. Selon Abu Saïd Al-Khoudri le messager d'Allah (saws) a enfoncé un bâton dans le sol, puis il en a enfoncé un second à côté et un autre bien plus loin. Ensuite il   demanda :"savez-vous ce que c'est cela?". Ils dirent "Allah et son messager savent mieux". Il expliqua (saws) :"ce premier bâton est l'homme, le second c'est son terme et le troisième c'est son espoir". Puis il rajouta cette parole :"en effet l'individu se noie d'espoirs mais son terme arrive avant".


Le messager d'Allah utilisa aussi  le dessin par terre. Abdullah Ibn Massoud rapporte que "le messager d'Allah dessina devant lui un trait de ses deux mains et il dit (saws)"ceci est le droit chemin". Puis il (saws) dessina à droite et à gauche d'autres traits en disant "et ceci sont les chemins et il y a sur chacun de ces chemins un diable qui appelle vers lui". Puis il cita le verset coranique (Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie)".


Le prophète (saws)a utilisé toutes ces méthodes pour la démonstration et l'explication qui ont porté leurs fruits et les gens en bénéficièrent jusqu'à mériter que descende sur eux ce verset où 'Allah dit : "vous êtes la meilleure communauté pour les gens vous appelez au recommandable et vous interdisez le blâmable et vous avez foi en Allah".

Prenez donc exemple vous parents et enseignants! Prenez exemple sur notre prophète (عليه الصلاة و السلام) et suivez son chemin afin d'enseigner aux plus jeunes d'entre nous et de les éduquer. Et Allah ne gaspille jamais la récompense de celui qui accomplit le bien.

 

 

Affichages : 1381

Horaires de Prières (*)

Horraires du 23/11/2017
Fajr : 06:53
Dohr : 12:39
Asr : 14:31
Maghrib : 16:55
Isha : 18:14
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11