2015/02/27 - Croire aux messagers

Publication : vendredi 27 février 2015

 

Sermon du : 2015/02/27

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Croire aux messagers

 

 

Croire aux messagers

 

Ô musulmans,

            Les piliers de la foi sont au nombre de six : croire en Allah, aux anges, aux livres révélés, aux messagers, au jour du jugement et croire au destin. Aujourd’hui, nous allons nous arrêter sur le quatrième pilier de la foi : la croyance aux prophètes et aux messagers (as).

            Allah nous a ordonné de croire en tous les prophètes et messagers sans faire de différences entre eux. Allah a dit (soubhanah): (Dites : " Nous croyons en Allah et en ce qui nous a été révélé et en ce qui a été révélé à Ibrahîm, Isma'îl , Ishâq, Ya'qûb et ses descendants , et en ce qui a été donné à Mûsâ et ' Isâ , et en tout ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes soumis.)

            Allah nous a donc ordonné de ne pas faire de différences entre eux et Il nous a aussi déclaré que ceci constitue la foi des vrais croyants. Allah nous dit : (Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants: tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant): «Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers». Et ils ont dit: «Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est vers Toi que sera le retour»).

            Notre Seigneur, gloire à Lui, le très Haut, nous a également informé du fait que cette croyance représentait le bien et la bonté en disant : (La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes).

            Le mot prophète en arabe « nabi » est un terme dérivé du mot « naba » qui signifie « la nouvelle, l'information ». Le prophète est donc à la fois informé et informateur. Informé, car Allah lui descend une révélation. Et informateur, car il informe les gens comme Allah a dit dans le verset : (Informe Mes serviteurs que c'est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux.)

            D’autres ont dit que le terme « nabi » venait du mot « nabwa » qui signifie tout ce qui est élevé sur terre car les prophètes jouissent d'une prééminence et d'un rang élevé auprès d'Allah. Quant au mot « rassoul » (messager), il est dérivé du mot « al irsal » qui signifie le fait de diriger, d’envoyer. Allah ta’ala a dit : (Nous t'avons certes envoyé comme témoin, annonciateur et avertisseur).

            La question qui se pose maintenant est: pourquoi Allah n'a pas appelé les prophètes et les messagers par un seul et même nom ? Y a-t-il une différence entre un prophète et un messager ? Certains savants ont affirmé que oui, en expliquant que le messager (ar rassoul) est celui à qui on a révélé une législation et ordonné de la transmettre. Tandis que le prophète (an nabi) est celui à qui on a fait une révélation mais qui n'a pas été ordonné de la transmettre.

            Cette distinction s'est fortement répandue et a été établie par beaucoup d'étudiants en sciences religieuses. Mais ce qui est authentique, c'est qu'il n'y a pas de différences entre prophète et messager, basée sur la transmission ou non du message. Et les preuves tirées du Coran et de la sounna sont nombreuses. Allah a dit : (Nous n'avons envoyé, avant toi, ni messager ni prophète qui n'ait récité (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.)

            Ce verset montre qu'Allah a envoyé les messagers tout comme Il a envoyé les prophètes : (Nous n'avons envoyé, avant toi, ni messager ni prophète.....). De plus, les deux mots sont séparés d'une conjonction de coordination qui les relie : un messager étant forcément accompagné d'un message, mais un prophète (suite à la conjonction de coordination) l'est aussi.

            Le second argument est que cacher une science révélée par Allah fait partie des interdits. Il n'est donc pas possible qu'Allah descende une révélation à ses messagers et qu’il ne leur soit pas ordonné de la transmettre. Un autre argument est le hadith rapporté par al Boukhari et Mouslim, d'après Ibn Abbas (ra), le messager d'Allah (saws) a dit : «  Il m'a été présenté toutes les communautés, parmi elles j'ai vu un prophète accompagné d'un seul homme, un autre prophète accompagné de deux hommes, un autre accompagné d'un petit groupe de moins de dix hommes, et un prophète complètement seul. »

            Ce hadith indique qu’on ordonne également aux prophètes de transmettre car le Jour du Jugement, ils viendront tous accompagnés de leur communauté. Certains seront seuls car personne n'aura répondu à leur message. D'autres seront accompagnés de un, deux, trois ou d'une dizaine ou plus de suiveurs. Et le prophète qui comptera le plus de personnes ayant répondu à son appel sera notre prophète Mohammed (saws). Voici donc les preuves les plus solides affirmant que les prophètes doivent, tout comme les messagers, transmettre le message.

            Certains savants ont un autre avis sur la question tel que l'imam Al Alusi qui a dit dans son tafsir (exégèse coranique) : « Le messager est celui à qui a été révélé une nouvelle législation alors que le prophète est celui qui a été envoyé pour réaffirmer une législation déjà existante ». Cette opinion est appuyée par le hadith dans lequel Abou Dhar (ra) demanda au prophète Mohammed (saws) : « Ô messager de Dieu, quel est le nombre des envoyés ? », il a répondu (saws) : « 124.000 dont 315 sont des messagers ».

            Certains ont dit que le nombre des envoyés était égal au nombre des compagnons du prophète (as sahabas) et que le nombre des messagers était égal au nombre des compagnons ayant participé à la grande bataille de Badr.


            Ce hadith indique donc que si tous les prophètes disposaient d'une nouvelle législation alors celle-ci dépasserait les milliers. Plutôt, ils ont reçu une révélation leur ordonnant de confirmer la législation déjà présente à leurs époques. C'est ce qui s'est passé avec les prophètes des fils d’Israël. En effet, la plupart d'entre eux avaient été envoyé afin de transmettre le message présent dans la Torah, ils sont donc venus avec la législation de Moussa (as) et ont jugé avec la Torah.

Ô musulmans,

            Allah a envoyé les messagers et nous devons croire en eux intégralement. Ceux qui ont été cités par leurs noms, nous croyons en eux par leurs noms, et pour les autres nous croyons en eux de manière globale. Certains ont été cité et ont vu leur histoire récitée par Allah alors que d'autres non.

Allah a dit : (Nous avons envoyé des Prophètes avant toi. Il en est parmi eux dont nous t'avons raconté l'histoire, et d'autres, dont nous ne t'avons pas raconté l'histoire).

           

            Le nombre de ceux dont Allah a raconté l’histoire dans le Coran est de 25 dont 18 cités dans les versets suivants :

(Tel est l'argument que Nous inspirâmes à Abraham contre son peuple. Nous élevons en haut rang qui Nous voulons. Ton Seigneur est Sage et Omniscient. 
Et Nous lui avons donné Isaac et Jacob et Nous les avons guidés tous les deux. Et Noé, Nous l'avons guidé auparavant, et parmi la descendance (d'Abraham) (ou de Noé), David, Salomon, Job, Joseph, Moïse et Aaron. Et c'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants. 
De même, Zacharie, Jean-Baptiste, Jésus et Elie, tous étant du nombre des gens de bien. 
 De même, Ismaël, Elisée, Jonas et Lot. Chacun d'eux Nous l'avons favorisé par dessus le reste du monde. )

Les 7 autres envoyés sont cités dans la parole d'Allah qui dit : (Oui, Allah a choisi, de préférence aux mondes: Adam, Noé, la famille d'Ibrâhîm, la famille de `Imrân).

Adam est donc le 19ème de la liste, les autres ayant déjà été cité auparavant. Le numéro 20 est Houd (as), Allah dit :(Aux `Ad, Nous avons envoyé leur frère Houd. Il dit: "O mon peuple! Adorez Allah! Il n'y a pas pour vous, d'autre Dieu que Lui).

Le numéro 21est Salih. Allah dit : (Nous avons envoyé leur frère Salih aux Thamoud: "Adorez-Allah!" Mais voilà qu'ils se disputèrent entre eux et qu'ils se séparèrent en deux groupes)

Le numéro 22 est Shou3ayb. Allah dit : (Aux gens de Madian, Nous avons envoyé leur frère Chu`ayb).

Les numéros 23 et 24 sont Idriss et Dhoul kifl, Allah a dit :(Et Ismâ3îl, et Idriss, et Dhoul-Kifl).

Et enfin le dernier, le numéro 25 e st Mohammed (saws), Allah a dit : (Mohammad n'est pas le père de l'un d'entre vous; plutôt il est le messager d'Allah et le sceau des Prophètes).

            Parmi ces 25 prophètes cités dans le coran, quatre sont arabes : Houd, Salih, Shou3ayb et Mohammed (saws).

            La tradition prophétique (sounna) a cité certains noms de prophètes absents dans le coran, parmi eux: Shith (Seth) le fils d'Adam et Yousha3 ibn noun (Josué).

Il existe aussi une divergence sur 3 personnes citées dans le coran (sont-ils des prophètes ou non ?) :

- Dhoul qarnayn

- Toubba3

- Al Khidr

            Certains savants ont affirmé que Dhoul qarnayn était un prophète ainsi que Toubba3 mais le mieux est de s'abstenir de cela car le messager d'Allah (saws) a dit : « J'ignore si Toubba3 était un prophète ou non  et j'ignore si Dhoul qournayn était aussi un prophète ou non » et dans une autre version, il ajoute « Et j'ignore si Uzayr était un prophète ou non ».

            Quant à Al khidr, ceux qui affirment qu'il était un prophète se base sur le verset de sourate al kahf qui dit: (après qu'il ait accompli tous les actes rapportés dans la sourate) : (Je ne l'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef) suggèrequ'il aurait reçu une révélation.

            Cependant, la majeure partie des gens de science affirme qu'il était en réalité un homme pieux à qui Allah avait donné une science, et Allah sait mieux.

            Par sa grande miséricorde, Allah n'a donc pas abandonné ses serviteurs, plutôt Il leur a envoyé les messagers annonciateurs et avertisseurs. Ibn kathir (rh) a dit : « Allah n'égare pas un peuple tant que la preuve ne leur est pas venue ».

            Allah dit dans le coran : (Et Nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager), c'est ainsi que chaque nation a eu son messager qui l'appela à Allah, qui la guida vers la vérité, Allah a dit :(Nous t’avons envoyé avec la Vérité en tant qu’annonciateur et avertisseur. Il n’est pas une nation qui n’ait déjà eu un avertisseur).

2ème partie

Ômusulmans,

Telles sont nos obligations envers les envoyés d'Allah, prophètes et messagers :

1- Croire en eux,

2- Ne pas faire de différences entre eux,

3- Etre convaincu que chaque envoyé a rempli sa mission et transmis le message de façon claire et explicite.

Voilà pourquoi le messager d'Allah (saws) répétait souvent : « Ô Allah, j'ai transmis ton message ! Ô Allah, j'ai transmis ton message ! Ô Allah, sois témoin de cela ! ».

4- Nous sommes convaincus que les prophètes disposaient du meilleur comportement et de la science la plus profonde car Allah les a honorés par cela. Et qu'ils sont infaillibles, préservés du mensonge, de la tromperie et qu'ils n'ont pas caché le message ni ne l'ont diminué.

5- Nous croyons qu'ils étaient tous des êtres humains et des hommes et donc qu'il n'y avait aucune femme parmi eux et aucun djinn. Allah dit (soubhanah) : (Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui nous faisions des révélations. Interrogez là-dessus les gens de l'Écriture, si vous l'ignorez ! )

6- Nous croyons qu'ils avaient un comportement humain : ils mangeaient, buvaient, allaient au marché, avaient des enfants, dormaient, se reposaient, étaient touchés par la maladie et l'injustice.

Allah a dit : (Et Nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur avons donné des épouses et des descendants. Et il n'appartient pas à un Messager d'apporter un miracle, si ce n'est qu'avec la permission d'Allah. Chaque échéance a son terme prescrit.)

7- Nous croyons que les messagers ne possédaient pas de caractères divins, Allah a dit : (Dis : "Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu'Allah veut. Et si je connaissais l'Inconnaissable, j'aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m'aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu'un avertisseur et un annonciateur)

8- Nous croyons qu'Allah en a préféré certains à d'autres, Il a dit (soubhanah) : (Parmi ces messagers, Nous avons favorisé certains par rapport à d'autres. Il en est à qui Allah a parlé; et Il en a élevé d'autres en grade.)

            Ceci n'est pas une contradiction avec le fait de ne pas faire de différences entre eux. En effet, ne pas faire de différences entre les envoyés relève de la croyance, de la foi en eux au complet. Par contre, nous pouvons différencier entre eux au niveau de leurs mérites. Comme le cite le verset précité, Allah a favorisé certains d'entre eux et en a élevé en degré.

9- Nous croyons que parmi eux se distinguent 5 messagers appelés « les doués de fermeté, détermination» (ouloul 3azm). Ils sont: Nouh, Ibrahim, Moussa, Issa et Mohammed (saws). Ils sont les meilleurs des messagers.Allah a dit : (Endure (Muḥammad) donc, comme ont enduré les messagers doués de fermeté; et ne te montre pas trop pressé de les voir subir [leur châtiment].)

10- Nous croyons aussi que parmi les 5 messagers doués de détermination, le meilleur d'entre eux est Mohammed (saws), car il a dit dans un hadith : «Je suis le maître des fils d'Adam au jour de la résurrection, Je suis le premier devant qui la terre se fendra. Je suis le premier intercesseur et le premier à qui l'intercession sera accordée. »

11- Enfin, nous devons croire qu'il est le dernier des prophètes et messagers, Allah dit : (Mohammad n'est pas le père de l'un d'entre vous; plutôt il est le messager d'Allah et le sceau des Prophètes).

            Celui qui prétend donc être un prophète après lui est un grand menteur, le messager d'Allah (saws) a dit : « On m'a informé qu'après moi allait venir 30 grands menteurs qui prétendront être messagers de Dieu. »

            De même, nous devons penser de Mohammed (saws) qu'il a été envoyé à l'humanité entière, à tous les gens sans distinction, djinns et êtres humains. Allah dit : (Nous ne t'avons envoyé que comme miséricorde pour l'univers), (Dis: «Il m’a été révéléqu’un groupe de djinns prêtèrent l’oreille, puis dirent: «Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n’associerons jamais personne à notre Seigneur.)

            Nous croyons aussi que Mohammed (saws) est notre modèle, notre exemple et qu'il est le bien aimé d'Allah. Allah a dit : (Vous avez eu dans le messager de Dieu un bon exemple, pour quiconque espère en Dieu et au Jour Dernier et se rappelle de Dieu abondamment.)

            Il est rapporté dans un hadith qu'il a dit (saws) : « Allah m'a choisi comme ami intime tout comme il avait choisi Ibrahim ». Il nous ait aussi obligatoire de faire devancer notre amour pour lui sur l'amour de notre propre père, notre mère et de tous les gens. Il a dit (saws) : « Aucun d'entre vous ne croira tant que je ne serai pas plus aimé auprès de lui que son propre fils, son père et de tous les gens ».

            Nous croyons aussi qu'Allah a aidé son messager Mohammed en lui apportant de nombreux miracles et le meilleur parmi eux est le saint Coran.

Affichages : 1208

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11