Publication : vendredi 27 mars 2015

 

Mosquee Halluin

 

Sermon du : 2015/03/27

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon : Les signes de la fin des temps

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

Ô musulmans,

Al boukhari rapporte que 3Awf Ibn Malik(ra) a dit :

-          Je vins voir le Messager d’Allah (saws) lors de l’expédition de Tabûk alors qu’il était dans une tente en cuir, je le saluai et il me dit :  « Compte six signes qui se produiront avant la fin du monde : le premier est ma mort, puis la conquête de Bayt al-Maqdis (Jérusalem), puis une épidémie qui se répandra dans ma communauté la prenant comme l’épidémie qui ravage les moutons et qui les tue subitement, puis l'abondance de l'argent à tel point que l’on donnera à l’homme cent dinars et il partira en étant en colère, puis une fitna (un trouble, une dissension) très dangereuse qui ne laissera pas la maison d'un arabe sans y pénétrer, puis une trêve entre vous et les Romains (Banû al-Asfar, al-Rûm, cad les chrétiens), ceux-ci rompront la trêve et viendront sous quatre-vingt drapeaux et il y aura sous chaque drapeau douze mille soldats. ».

Nous allons continuer aujourd'hui d'aborder le sujet des petits signes de la fin du monde qui se sont déjà déroulés. Nous avions déjà cité auparavant :

- l’avènement du prophète (saws)

- sa mort (saws)

- la conquête de Jérusalem

- la propagation d'une épidémie

- l'abondance de l'argent

- que l'esclave engendre sa maîtresse et que les va-nu-pieds se concurrencent dans l’élévation des constructions

Nous allons donc parler aujourd'hui du 5ème signe cité dans le hadith : la fitna. Comme a dit le messager d'Allah (saws) : « Puis une fitna (un trouble, une dissension) très dangereuse qui ne laissera pas la maison d'un arabe sans y pénétrer ».

Concernant le 6ème signe où le messager d'Allah (saws) dit :

« Puis une trêve entre vous et les Romains , ceux-ci rompront la trêve et viendront sous quatre-vingt drapeaux et il y aura sous chaque drapeau douze mille soldats. » Les savants ont affirmé qu'il ne s'est pas encore déroulé donc nous le citerons plus tard parmi les signes de la fin des temps qui ne sont pas encore passés.

Le messager d'Allah (saws) a donc dit : « puis une fitna (un trouble, une dissension) très dangereuse qui ne laissera pas la maison d'un arabe sans y pénétrer ». Le mot « fitna » a plusieurs significations, parmi elles : « l’épreuve ». Allah (awj)a dit :

( Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation (fitna) )

Ce mot a aussi le sens de « trouble », « désordre », « séparation des gens » , « calamité» et « se combattre les uns les autres ».

Allah, dans Sa profonde sagesse, a voulu que la communauté musulmane soit exposée à de grandes fitna afin que soit démontré clairement ce que cache chacun dans son for intérieur. Allah a dit :

(les gens pensent-ils que Nous les laisserons dire : « nous croyons » sans qu'ils ne soient éprouvés (youftanoun )

C'est en effet dans les fitnas que les sentiments sont mis à l'épreuve : certains savent les maîtriser alors que d'autres s'enflamment et exagèrent. C'est dans les fitnas que les langues sont éprouvées dans la véracité ou le mensonge, dans la promptitude à transférer tous les ragots, dans le fait de parler avec justice ou plutôt avec ses passions. Allah a certes dit vrai dans le coran en disant :

(Allah n'est point tel qu'Il laisse les croyants dans l'état où vous êtes jusqu'à ce qu'Il distingue le mauvais du bon )

Et la distinction du mauvais et du bon ne se fait qu'en étant éprouvé. Voilà pourquoi les compagnons du prophète faisaient tout leur possible pour connaître les fitnas par peur d'y tomber.

Al Boukhari rapporte que Houdhayfa ibn al yaman (ra) a dit : « Les gens questionnaient le prophète au sujet du bien, et moi je le questionnais concernant le mal ,de peur que celui-ci ne m’atteigne. Je disais:

-Ô Messager d’Allah, nous vivions dans le tourment et l’obscurantisme, puis Allah nous est venu avec ce bien, mais y aura-t-il après cela un mal ?

ll répondit  : Oui.

-Mais y aura-t-il après ce mal un bien ? Répliquai-je. Il dit :

-oui, mais il sera maculé. Je demandai :

- et à quoi sera due cette souillure ?

-À des gens qui suivent des coutumes (sunna) différentes de la mienne, et appellent à une voie que je n’ai pas enseignée. Tu approuveras certaines choses, et tu en rejetteras d’autres.

- Y aura-t-il après ce bien un mal ?

- Absolument, des prédicateurs aux portes de l’enfer ; celui qui leur obéit y sera précipité.

- Ô Messager d’Allah, décris-les-nous.

- Bien ; ce sont des hommes de notre ethnie, s’exprimant dans notre langue.

- Ô Prophète d’Allah, que me conseilles-tu de faire si je venais à vivre cette époque ?

- Reste attaché à la communauté des musulmans et à leur chef.

- Et s’il n’existe aucun groupe ni aucun dirigeant ?

- Isole-toi et sépare-toi de toutes ces factions ; même si tu n’as que la racine d’un arbre à mâcher, reste ainsi, jusqu’à ce que la mort t’emporte. »

Le prophète ne nous a pas laisser un bien sans nous le conseiller ni un mal sans nous en avertir. Parmi ces maux, il (saws) nous a informé que notre communauté sera exposée à un torrent d'épreuves et de calamités. Comme il a été rapporté dans l'authentique de Mouslim,d'après 3Abdallah ibn 3Amr (ra) : le prophète (saws) était en voyage avec ses compagnons et on appela à la prière. Les compagnons se regroupèrent autour du messager (saws) qui se mit à prononcer un immense discours. Il dit, entre autre : « les premiers de cette communauté que voici ont été préservés ; cependant les derniers de cette communauté seront atteints de fléaux et de calamités successives. Le croyant dira alors : c'est cette fitna là qui va me faire périr ! Puis elle disparaîtra et lorsqu'arrivera la suivante le croyant dira encore : c'est celle-ci qui va me faire périr ! Etc.. »

le prophète(saws) a aussi dit : « Les gens connaîtront certes des années trompeuses durant lesquelles on croira le menteur tandis que le véridique sera démenti. On fera confiance au traître et on considérera comme traître celui qui est digne de confiance. Et le « Ruwaybida » prendra la parole. » On demanda : « Et qu’est-ce que le « Ruwaybida » ? » Il répondit : « Un homme insignifiant, faible d’esprit qui parlera dans des sujets religieux »

Alors que certaines de ces fitnas détourneront les gens de leurs principes et de leurs idées, d'autres les feront carrément sortir de l'islam. Voilà pourquoi le messager d'Allah (saws) a dit :

« empressez-vous d'accomplir les bonnes œuvres avant les troubles(fitnas) qui ressemblent à des parties sombres de la nuit. L'homme se réveillera au matin en étant croyant et sera la nuit mécréant, où il sera la nuit croyant et se réveillera mécréant. Il vendra sa religion pour les jouissances de ce monde. »

dépêchez-vous de faire de bonnes actions avant l'arrivée des fitnas car celles-ci empêchent les gens de les accomplir.

Parmi les pires troubles qu'ont connu les musulmans dans leur histoire on trouve celle qui est voulue dans la parole du prophète(saws) : « puis une fitna (un trouble, une dissension) très dangereuse qui ne laissera pas la maison d'un arabe sans y pénétrer ». Cette fitna n'est autre que le meurtre de 3othman ibn 3affan (ra), le 3ème des 4 califes bien guidés. Cet assassinat fût le point de départ de la séparation des musulmans et de leur guerre les uns contre les autres. Le messager d'Allah (saws) a dit :  « l'Heure ne viendra pas jusqu'à ce que deux grandes troupes de musulmans se combattent, il y aura entre eux une grande tuerie alors que ce à quoi ils appellent est la même chose ». (c'est à dire qu'ils sont tous musulmans). Et c'est effectivement ce qui s'est déroulé entre le groupe mené par Ali et celui mené par Mou3awiya qu'Allah les agrées tous les deux.

Nous trouvons dans les deux recueils authentiques d'après Houdhayfa (ra) que 3omar ibn al khattab (ra) a dit : « lequel d'entre vous a-t-il mémorisé le propos du messager d'Allah(saws) concernant le trouble ? Houdhayfa(ra) dit :

                    moi j'ai retenu ce qu'il a dit !.

                    Donne, tu es bien courageux.

houdhayfa dit alors :

                    j'ai entendu le messager d'Allah (saws) dire : « l'épreuve de l'homme dans sa famille, ses biens et son voisin est effacée par la prière, l'aumône, la recommandation du bien et l'interdiction du blâmable .

Il dit:

                    il ne s'agit pas de cela mais de la fitna qui s'élève telles les vagues de la mer.

Il dit :

                    ô prince des croyants ! Tu n'as pas à t'en faire à son sujet, il y a entre toi et elle une porte fermée !

3Omar demanda :

                    la porte sera ouverte ou enfoncée ?

                    Non, elle sera plutôt enfoncée.

3omar répliqua :

                    elle ne se refermera donc plus.

Nous demandâmes à Houdhayfa :

                    connaît-on ce qu'est cette porte ?

Il dit :

                    oui, autant que l'on sache qu'avant demain il y a la nuit.

Masrouq demanda alors :

                    quelle est cette porte ?

Houdhayfa répondit :

                    c'est 3Omar.

Ainsi, ce dont le prophète(saws) avait informé s'est produit : 3omar fût assassiné et la porte de la fitna fût donc enfoncée et les troubles apparurent. Mais le prophète ne s'est pas contenté de nous citer le moment dans lequel ses troubles arriveront mais il nous a aussi cité dans quelle direction ils arriveront. Sachez que les endroits varient : certains sont plus touchés par les fitnas que d'autres. Ainsi la sounna nous a démontré comment la plupart des fitnas allaient apparaître du côté de l'Orient. Ibn 3omar rapporte avoir entendu le messager d'Allah(saws) alors qu'il était sur le minbar et dirigé vers l'orient, dire :

« le trouble est certes par ici, le trouble est certes par ici, là où se dresse la corne de Satan. » et il est connu que ce qui se trouve à l'orient de Médine c'est l'Irak puis ce qui suit tel que l'Iran etc..

Ainsi 3omar fût assassiné par un perse venant de l'orient, 3uthman fût également tué par un groupe de malfaiteur venant d'Irak et qui se sont retournés contre lui. Ce malheur fût si important que l'on voit encore ses effets néfastes de nos jours. Aussi, sont apparus en Irak les chiites, les rafidites, les ésotériques (al batiniyya), les qadarites, les jahmites, les mou3tazilites et la plupart des groupes égarés. De nos jours les choses sont toujours pareilles : les innovations et croyances de l'égarement parviennent de l'orient telles que le qadianisme et le bahaïsme. Ceci continuera à tel point que l’antéchrist apparaîtra au khourasan qui est une province d'Iran.

Sachant cela, il incombe aux représentants de l'islam de multiplier les efforts dans la propagation d'un message sain de l'islam dans cette région, d'y faire revivre la sounna malgré les malheurs s'y abattant. Le messager d'Allah (saws) a dit : «  secours ton frère qu'il soit injuste ou opprimé ».

Ainsi si les gens de la sounna avait entrepris cela, jamais ne serait apparu un groupe tel que « da3ish » ou autres.

2ème partie

ô musulmans

s'écarter des fitnas est un des moyens menant à la réussite. Le messager d'Allah( saws) a dit: « le bienheureux est certes celui qui s'écarte des troubles » (en répétant cela 3 fois). D'ailleurs il ne cessait (saws) de demander à Allah de le préserver des troubles. Il disait, par exemple, avant de conclure chaque prière (juste avant le salut final) : « O Allah je cherche refuge auprès de Toi contre la tentation (fitna) de la vie. » parmi les invocations du messager on trouve aussi celle-ci : « O Allah je recherche protection auprès de toi contre les troubles qu'ils soient apparents ou cachés. » Nous avons grandement besoin de ce genre d'invocations afin qu'Allah nous fasse miséricorde et nous protège de tous ces troubles. Plus ces derniers augmentent et s'intensifient, plus l'on doit se repentir et plus notre dépendance à Allah doit augmenter. Allah dit dans le coran :

(pourquoi donc, lorsque Notre rigueur leur vint, n'ont ils pas imploré la miséricorde?)

Allah a blâmé les personnes ne se réfugiant pas dans le repentir lors de l'arrivée des troubles. Il dit (taala) à propos des hypocrites :

(ne voient-ils pas que chaque année on les éprouve une ou deux fois ? Malgré cela, ils ne se repentent pas et ne se souviennent pas)

les croyants trouvent un doux refuge dans la patience et la piété lorsque les fitnas apparaissent

Allah a dit :

(certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes ; et certes vous entendrez de ceux à qui le livre a été donné avant vous, et de la part des associateurs, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux....voilà bien la meilleure résolution à prendre.)

O musulmans,

le livre d'Allah et la sounna représentent l'arche qui vous sauvera et vous préservera lors des troubles. Allah a dit :

( celui qui suit ma guidée ne s'égarera pas et ne sera pas malheureux)

le messager d'Allah (saws) a dit : « je vous ai laissé deux choses, si vous vous y cramponnez fortement jamais vous ne vous égarerez : le livre d'Allah et sa sounna » « je vous ai laissé sur une voie blanche claire de jour comme de nuit et dont nul ne s'éloignera sans périr. Celui d'entre vous qui vivra verra de grands troubles. Suivez ma tradition (sounna) et celle des califes bien guidés. Accrochez vous à cette tradition, mordez-y à pleines dents. Méfiez vous des nouveautés car toute innovation est un égarement. »

Parmi les causes de la préservation lors des fitnas il y a aussi le fait de rester avec le groupe des musulmans et de ne pas se séparer d'eux ou se diviser. Nous avons d'ailleurs cité auparavant le hadith de Houdhayfa (ra) qui demanda au prophète (saws) :

« Ô Prophète d’Allah, que me conseilles-tu de faire si je venais à vivre cette époque ? »

il répondit (saws) : Reste attaché à la communauté des musulmans et à leur chef. »

En résumé, la préservation des troubles n'est possible qu'en se rapprochant d'Allah taala et en s'éloignant des péchés. 3Oqbat ibn 3amir (ra) demanda :

« ô messager de Dieu, dans quoi se trouve le salut ? »

il m'a répondu (saws) :

« retiens ta langue,que ta maison te suffise, et pleure pour tes péchés. »


 

Affichages : 2403

Horaires de Prières (*)

Horraires du 26/9/2017
Fajr : 06:24
Dohr : 13:44
Asr : 16:52
Maghrib : 19:40
Isha : 20:52
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11