Publication : vendredi 10 novembre 2017

 

Mosquee Halluin

Sermon du : 2017/11/10

Lieu : Mosquée Tawhid - Halluin

Thème du Sermon :   Ne suivez pas les gens comme des idiots!

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

O musulmans !

Parmi les merveilles de cette immense religion à laquelle nous appartenons, il y a la distinction qu’elle apporte à ses adeptes à travers leurs caractères, leurs pensées, leurs principes et leurs jugements sur les choses car ils se distinguent par la balance de la vérité qui ne se trompe jamais.

Ils pèsent donc les actes avec le livre d'Allah et la Sunna et ne suivent pas les passions. Ils ne sont pas tentés par le faux, ils n'acceptent pas pour eux-même d'être soumis et suiveurs d'autres personnes. Telle est donc la réelle situation du croyant face aux tentations et aux changements. Cela ne fait que le raffermir, son attachement à son seigneur et à la religion augmente à chaque fois que se multiplient les tentations et les dangers. Sa devise dans cette affermissement est la suivante: suivre le chemin de la guidée même si ceux qui l'empruntent sont peu nombreux et s'éloigner du chemin de l'égarement même si nombreux sont ceux qui y périront.

En suivant cette méthodologie, le croyant fera partie de ceux qui ont bien compris le hadith dans laquelle le prophète (saws) a mis en garde sa communauté en disant :

 « Ne soyez pas comme un mouton, un suiveur idiot( imma3a)vous dites : si les gens font du bien, nous ferons du bien ; et s'ils sont injustes, nous serons injustes; mais soyez des gens sensés. Si les gens accomplissent le bien, accomplissez-le ; et s'ils commettent le mal alors ne soyez pas injustes ». (rapporté par Tirmidhi qui l’a jugé bon)

Al Imma3a ( الإمّعة ) c'est celui qui  suit chaque personne dans leur opinion, il n'est pas stable, il a une faible détermination et est très indécis.

Il n'y a aucun doute que les gens sont influencés par les personnes, les choses et les événements qui les entourent car l'individu normal est influencé et il influence. Imiter peut être naturel lorsque l'individu est influencé par les personnes autour de lui, par leurs idées, leurs comportements etc...et l'imitation dans le bien est bien. Par contre, l'imitation dans le mal et les banalités est mauvaise. De manière générale, le faible imite le fort et il en est influencé, tout comme le jeune imite le grand car il ressent une faiblesse et un manque, il espère se débarrasser de cette faiblesse et de ce manque en imitant et en ressemblant à l'autre.

Parmi les cultures en vogue dans les sociétés occidentales de cette époque, nous trouvons des choses étranges dans l'apparence telles que des coupes de cheveux bizarres, des piercings sur les lèvres, le nez, les oreilles des hommes avant même celles des femmes, des tatouages, des habits arrachés et parfois à l'envers,  la féminisation des hommes et la masculinisation des femmes.

Nous le disons avec beaucoup de regrets mais il y a un certain nombre de musulmans qui sont tombés dans ce genre d'imitation, oubliant leur religion, leur communauté, mais bien plus encore, leur humanité et leur nature saine (al fitra) et malgré cela, ils pensent bien agir.

Et parmi les choses étranges, c'est de voir un musulman errer çà et là dans la vie d'ici-bas comme une plume face au vent. Il n'a aucun poids, aucune éthique, aucune identité, aucune personnalité, et aucun principe. Le musulman stupide, qui se soumet à autre que lui, aura certes effacé sa personnalité. Il pense, de manière ignorante, que la perfection se trouve dans l'imitation des occidentaux, dans leurs engouements, dans leur passion, dans leur folie, dans leur décadence,...non dans leurs actions, et dans la perfection et la précision de leurs actes car il ne fait aucun doute qu'ils ont des points positifs et des qualités : dans la perfection de leurs actions, dans leurs inventions, dans leurs avancées, dans l'entreprise,...Voilà dans quoi il faut les imiter, et non pas dans leurs décadences, leurs passions et folies. Le musulman se doit d'être sensé et d'être indépendant des autres. Le Coran a d'ailleurs cité que parmi les regrets des gens de l'enfer ils diront :

 (Et nous nous associons à ceux qui tenaient des conversations futiles )

Qatâda a dit au sujet de ce verset : « A chaque fois que s'égarait une personne, nous nous égarions avec elle ». Et cela est exactement le sens de « el imma3a » الإمعة dans la tradition prophétique citée précédemment, c'est celui qui suit toute personne, sans prise de conscience, dans le bien ou le mal.

Foudayl Ibn 'iyyad a dit : « Suis le chemin de la guidée même si ceux qui l'empruntent sont peu nombreux. Et prends garde aux chemins de l'égarement, et ne sois pas leurré par le nombre de ceux qui périssent ».

Et Ali Ibn Abî Tâlib a dit à son ami : « Ô Kamîl ! Ces cœurs sont des récipients. Les meilleurs d'entre eux sont les plus avisés. Et les gens sont de trois sortes : un savant à la connaissance étendue, un étudiant qui s'instruit pour sa sauvegarde et son salut, et le rebut de la société  qui, comme un troupeau de bétail, suivent tous ceux qui lèvent leur voix. Ils ne sont point guidés par la lumière de la science et ils ne s'attachent à rien de solide ».

 Il convient au musulman vivant à cette époque de maintenir son âme sur la vérité et de la différencier du mal car dans cette époque-ci, l'ignorance s'est répandue, la science a disparu et les « Rouwaybida » sont apparus causant un grand désordre dans la parole et les orientations : le journaliste est ainsi devenu jurisconsulte, les médias se mettent à légiférer et la confiance accordée aux savants  a diminué. Le prophète (saws) avait informé au sujet de ce genre d'individu en disant :

 « Les gens vivront des années pleines de tromperie; on accordera du crédit aux menteurs et on traitera de menteur les gens sincères, on confiera le dépôt aux traîtres et on traitera le digne de confiance de traître, et on donnera la parole aux Rouwaybida. On demanda : Qui sont les « Rouwaybida »? Il dit : la personne stupide qui parlera des affaires des gens ».

Le messager d’Allah (saws) nous a prévenu de leur apparition à la fin des temps.

Selon Mirdas al-Aslami (ra), le Prophète (saws)  a dit : « Les gens vertueux disparaîtront les uns après les autres et il ne subsistera que les restes tels des déchets d'orge ou de dattes et Dieu ne leur accordera aucune considération. » (Boukhari)

O musulmans !

Alors que l’homme « imma3a »  est une personne stupide qui adore ses intérêts, le vrai musulman quant à lui, se différencie en ayant des principes, on ne l'achète pas et on ne le vend pas. En réalité la valeur des hommes ne se mesure ni en kilo ni en argent, mais elle se mesure en fonction de leur foi, de leur volonté, leur persévérance, leur influence dans les sociétés et leur forte personnalité. D'ailleurs Allah (azza wa jal) a dit au sujet d'Ibrahim(as) :

 ( Ibrahim était certes une communauté (Ummah))

 Il était donc une communauté à lui seul car il avait rassemblé en lui les caractères d'une communauté entière. Dans le même sujet, Il convient également de citer l’histoire de Omar ibn el khattab (ra) lorsqu’il dit à ses compagnons :  « Souhaitez des choses !» Un d’entre eux répondit :

« je souhaite que cette maison soit remplie de dirhams afin que je puisse les dépenser dans le sentier d’Allah ! » Omar dit alors : « Souhaitez ! » Un compagnon dit : « je souhaite que cette maison soit remplie d’or afin que je la dépense dans le sentier d’Allah ! » Omar dit alors : « souhaitez ! » Un autre compagnon répondit : « je souhaite que cette maison soit remplie de pierres précieuses afin de les dépenser dans le sentier d’Allah ! » Tout ce qu’ils ont souhaité est bon car ils ont demandé des biens afin de les dépenser fi sabilillah mais Omar répondit : «moi je souhaite que cette maison soit remplie d’hommes tels que Abou Obaydat ibn el jarrah ! »

Il a donc souhaité des hommes bons et vertueux.

Et Abou Bakr (ra) disait à propos de Qa3qa3 ibn Amr: « La voix de Qa3qâ3 dans l’armée est meilleure que celle de mille hommes ».

Les arabes avaient pour habitude de dire: «alors qu’ un homme en vaut mille autres, mille hommes valent juste une sandale. »

Et un poète a dit :

Il y a un groupe d’hommes lorsque tu gifles leurs visages avec des sandales

                                             les sandales se plaignent  « pour quel péché ont elles étaient giflées »

2ème Partie

O musulmans !

Parmi les formes de suivi idiot et de stupidité ( إمعة ) il y a le fait d’imiter l'autre dans sa « aquida » la base de sa croyance et c’est la pire forme d’imma3a, comme l'ont fait les polythéistes du peuple de Ibrahim et d’autres. Allah taala a dit :

 (Et si on leur dit : « suivez ce qu'Allah a fait descendre », ils diront : « nous suivons plutôt les coutumes de nos ancêtres ». Quoi! Et si leurs ancêtres n'avaient rien raisonné et s'ils n'avaient pas été dans la bonne direction ?)

Parmi les formes d'idioties et de stupidités, il y a le fanatisme ou l'attachement passionné à une doctrine ou à une école jurisprudentielle dans les branches de la religion. Celui donc qui suit aveuglément quelqu'un, même dans son erreur, alors que la preuve de son erreur lui est parvenue, cela est précisément le fanatisme, l'imitation aveugle et la stupidité.

Parmi les formes d'idiotie et de stupidité il y a également le fait d'imiter l’autre dans l'éthique et le comportement même mauvais, comme Allah a dit au sujet du peuple préislamique :

 (Et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent : « c'est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrites par Allah ». Dis : « Non, Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas ? »).

Parmi les formes  d'idiotie et de stupidité : le fait d'imiter les mécréants dans leurs coutumes, dans leurs habitudes, dans leurs fêtes.. Il est évident que beaucoup de musulmans imitent les autres dans leurs habitudes et leurs coutumes à tel point qu'ils ont bien mérité l'appellation de « imma3a » (de stupide, d'idiot, de mouton). A titre d'exemple de ce qui est répandu chez les musulmans : fêter l'entrée de la nouvelle année grégorienne et échanger des vœux et des félicitations...lorsqu’on leur demande pourquoi ils agissent ainsi ils répondent : « nous faisons comme les autres ! » Mais il s'agit là du suivi aveugle comme a dit le prophète(saws) : « Vous suivrez la voie de ceux qui vous ont précédé empan par empan et coudée par coudée, à tel point que s'ils entrent dans un trou de lézard, vous les suivrez!

Parmi les formes d'idiotie et de stupidité : le suivi politique tel que ce que demande beaucoup de gens aujourd'hui au monde musulman : ils veulent que le gouvernement ressemble à ce qui existe en occident, avec l'éloignement de la religion du pays afin de la faire disparaître.

Parmi les formes de stupidité et d'idiotie: ce que l'on voit aujourd'hui dans les médias : répandre tout ce qui est dit sans vérification et sans se soucier de la véracité des propos. Si seulement ils comprenaient le verset dans lequel Allah dit :

Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle alors voyez bien clair )

Allah taala dit aussi :

(Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n'eussent été le grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le Diable, à part quelques- uns.)

Parmi les formes de  stupidité et d'idiotie : la personne aux deux visages. Il vient à cela avec un visage et aux autres avec un autre visage. Il est avec tous les gens. Il n'a pas de principe ni de prise de position. Abou Hourayra (ra) rapporte que le messager d’Allah (saws) a dit :

« le pire des hommes est celui qui a deux visages, il va voir untel avec un certain visage puis une autre personne avec un autre visage. »

Et enfin, parmi les formes  de stupidité et d'idiotie: adopter les idées modernes et actuelles, et cela fait partie des tentations de cette époque. Celles-ci sont diverses et variées chez les musulmans comme par exemple commettre les grands ou les petits péchés, choisir volontairement les facilités de la religion mais bien plus encore : le suivi des erreurs des savants, et suivre aveuglément les gens, qu'ils accomplissent le bien ou pas. Nous pouvons à titre d'exemple citer ce qui se passe dans les fêtes, dans les mariages comme exhibitionnisme, mixité, débauches, musique et autres...Si tu demandes à la personne responsable de cela, et il se peut qu'il soit pieux : « Comment cela peut-il arriver dans ta demeure ? ». Il te répondra : « Tout le monde fait cela. Et c'est quelque chose de normal, et il est difficile de s'en débarrasser... » et d’autres réponses qui montrent que la personne est envahie par le suivi aveugle, la stupidité, la crédulité....

Le  hadith du prophète (saws) dit : « Ne soyez pas comme un mouton (personne sans caractère, sans personnalité), vous dites : si les gens font du bien, nous ferons du bien ; et s'ils sont injustes, nous serons injustes; mais soyez des gens sensés. Si les gens accomplissent le bien, accomplissez-le ; et s'ils commettent le mal alors ne soyez pas injustes ».

Affichages : 135

Horaires de Prières (*)

Horraires du 11/12/2017
Fajr : 07:13
Dohr : 12:46
Asr : 14:25
Maghrib : 16:45
Isha : 18:08
Prière du vendredi : 14h00 (été) / 13H30 (hiver)
(*) Halluin et environs

Faire un don

Don sécurisé via PayPal ©

« Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le Lui multiplie, et il aura une généreuse récompense » - Le Coran, Sourate (57) Le Fer, Verset 11